1. Expérience éhangiste pour Florence. (2)


    Datte: 20/11/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: mlkjhg39

    EXPERIENCE ECHANGISTE POUR FLORENCE. 2
    
    Mais nous sommes dérangés sur notre lancée par le retour des deux serveurs toujours suivis par quelques jeunes femmes. Ils viennent déposer notre commande sur une table basse et demandent leur dû. Ils passent de l’un(e) à l’autre et comme une glace vanille/chocolat, je goutte l’un après l’autre aux joncs vigoureux de ces éphèbes. Il m’est déjà arrivé d’avoir en main un beau chibre, mais le contraste entre ces deux tiges pharaoniques est une première. C’est très plaisant et je sens ma chatte devenir suintante de plaisir. Je voudrais profiter un peu plus longtemps de ces sucres d’orge disproportionnés mais ils s’éloignent déjà suivis de leurs groupies.
    
    Suite :
    
    Finalement, comme j’aime beaucoup danser et qu’on entend la musique d’un slow, je décide d’inviter Maxime qui accepte. Ma main fermement agrippée à la sienne, nous nous dirigeons vers la piste.
    
    La plupart des couples qui dansent sont plutôt en forme physiquement, même s’il n’y a pas parmi eux de corps de déesses ou de dieux grecs. Je me sens bien tout contre lui, protégée. J’apprécie ce moment et apparemment lui aussi. J’ai envie de l’embrasser. Répondra-t-il à mon invitation.
    
    Sur la piste, Maxime prend mon visage entre ses mains et m’embrasse langoureusement, sa langue explorant ma bouche avec une passion sauvage. Nous entamons un slow langoureux, j’ai mis mes mains sur ses épaules et lui les siennes sur mes fesses. Il se met à me caresser, me dis que je suis belle, ...
    ... que j’ai la peau douce, et c’est très excitant, l’atmosphère est feutrée, un peu sombre.
    
    Devant moi, un mec caresse le dos de sa partenaire pendant qu’elle le masturbe. Tout le monde fait les gestes qu’on voie rarement sur une piste de danse, je vois des verges, des sexes de femme, des trucs hallucinants.
    
    Une fille allongée par terre sur un matelas dans une chambre sans porte, est en train de se faire prendre devant des couples. Elle crie assez fort et tout le monde regarde en silence, des hommes se masturbent au-dessus d’elle. Je suis contente que Maxime n’y prête aucune attention car c’est le genre de scène qui excite les hommes.
    
    Le contact de nos deux corps étroitement enlacés commence à produire ses effets et je sens quelque chose qui essaie de se redresser et finit par s’insinuer entre mes cuisses. Je m’écarte un peu, juste le temps de libérer le passage à son engin et me recolle aussitôt contre Maxime. Je suis fière d’être arrivée à le faire bander uniquement par le contact de nos peaux, laissant sa libido faire le reste.
    
    Maxime me caresse les seins qui s’érigent très rapidement. Il commence à me les lécher avec application, la sensation est divine. Je ne peux m’empêcher de gémir de plaisir. Mon corps est parcouru de frissons et je sens que je commence à être de plus en plus excitée. Je sens que je commence à mouiller. Je propose à Maxime de nous isoler à nouveau dans une petite pièce où nous pourrons laisser libre cours à nos envies.
    
    On passe devant une ...
«123»