1. Le Manoir des Vices (8)


    Datte: 19/11/2021, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Petitefee

    Point de vue de Coralie
    
    Je sens les lèvres d’Emilie se poser sur les miennes. Seigneur, mais que fait-elle ? Elle m’embrasse ? Non il ne faut pas… ce n’est pas bien ! Mais c’est doux… si doux… J’ai toujours trouvé que les femmes embrassaient bien mieux que les hommes. Avec plus de douceur, de sensualité… Hmmmmm… En plus… ça fait longtemps que je n’ai pas couché avec une femme…
    
    Le brouillard qui m’obscurcit l’esprit décuple mes sensations dans le même temps. Le goût des lèvres d’Emilie me fait fondre. Non ! C’est mon amie ! Je ne peux pas ! Profite… rétorque une voix intérieure. Savoure…
    
    Un duel entre ma raison et ma passion fait rage dans mon cerveau, mais ma part rationnelle se fait piétiner tant une envie de luxure irrésistible m’embrase le corps. Le corps nu d’Emilie contre moi, Ian et Mathieu agenouillés, se délectant du spectacle que nous offrons… C’est trop, je veux ma part moi aussi… Alors j’ouvre mes lèvres...
    
    Aussitôt, une langue inquisitrice se lance à l’assaut de ma bouche. Agile, précise, redoutable… La langue d’Emilie est comme un serpent. Prise de bouffées de chaleur indescriptibles, je commence à répondre à ce baiser. Ma propre langue s’agite, vient se coller contre celle d’Emilie, goûtant sa salive, j’adore… Je place mes mains en coupe sur son visage et je me lance à pleine bouche dans la bataille. Je repousse sa langue dans sa propre bouche, mordant ses lèvres au passage, lui arrachant de profonds soupirs. Que c’est bon ! Notre baiser est ...
    ... passionné, sauvage, puissant, bestial… Nos bouches fusionnent, se séparent, nos langues s’agitent dans un implacable duel, chacune voulant repousser l’autre. Je suis soudainement décontenancé quand je sens une main se glisser dans mon shorty pour se plaquer contre mon vagin bouillonnant.
    
    -Hmmmm… tu es chaude ma belle… constate Emilie avec un air grivois. Viens avec moi… On va jouer un peu. J’ai deux braves bêtes à disposition…
    
    Souriante, elle me prend par la main et m’entraîne avec elle. Elle s’assoit sur un canapé et ordonne à Ian et Mathieu.
    
    -Déshabillez-là. Très doucement. Le premier qui la brusque subira une punition dont il se souviendra.
    
    Ian et Mathieu se relèvent et avec des gestes très lents, ils remontent mon t-shirt, faisant apparaître mes seins lourds car je ne porte jamais de soutien-gorge en dormant. Leurs doigts me caressent en même temps, je frissonne, j’ai le souffle court.
    
    -Ian, caresse-là. Mathieu, ôte son shorty.
    
    Les mains de Mathieu saisissent l’élastique de la petite barrière de tissu préservant mon intimité et le font doucement glisser le long de mes jambes fines. Devant le spectacle de ma nudité, Emilie se mord la lèvre et se caresse un sein et l’entrejambe avec ses mains.
    
    -Je t’avais déjà vu souvent à poil ma belle… mais là… je te trouve encore plus désirable que d’habitude… Viens t’asseoir à côté de moi… Les garçons. A genoux ! Interdiction de bouger ne serait-ce qu’un sourcil. C’est compris ?
    
    -Oui maîtresse ! clament-ils en ...
«1234»