1. À l'entrée de la grotte de la plage


    Datte: 18/11/2021, Catégories: fh, fplusag, couplus, candaul, plage, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation préservati, pénétratio, fsodo, Auteur: MauriceBernard

    En cette fin d’après-midi de juin, le soleil chauffe encore suffisamment la plage pour qu’on aille y passer un moment, Patricia et moi, moins pour la mer que pour s’y retrouver ensemble discrètement. La voiture abandonnée dans les dunes, nous nous dirigeons tranquillement vers l’eau, main dans la main, à la recherche d’un endroit suffisamment éloigné des autres baigneurs pour pouvoir se laisser aller à quelques privautés, selon notre inspiration du moment.
    
    Ma compagne a juste gardé un long tee-shirt sous lequel elle ne porte que son deux-pièces mini que sa ligne de femme élégante et mince lui permet encore, malgré la soixantaine qui s’affiche dans sa chevelure blanche et courte. Au passage des dunes vers la plage, je la laisse aller devant moi et j’admire comme toujours ses jambes fines et son adorable petit cul qui se balance sous son léger vêtement.
    
    Son allure svelte et sexy lui permet bien des aventures, seule ou avec moi et elle apprécie que les années lui en aient fourni tant d’occasions. Généralement, elle préfère coquiner avec les hommes de rencontre, cependant, notamment en club, la gent féminine retient aussi parfois son attention et ses talents. Mais, en début de cette douce soirée, nous souhaitons surtout pouvoir passer un agréable moment tous les deux et c’est dans cet état d’esprit que nous nous installons tout au bout de la plage, dans une zone séparée par quelques gros rochers, qui y font comme une petite crique privée.
    
    Nos affaires déposées, nous ...
    ... passons quelques minutes dans l’eau encore tiède, mais nous revenons vite nous allonger, loin des autres baigneurs, ma coquine allongée sur le ventre. Mes mains parcourent légèrement la peau si douce de Patricia, le long de son flanc, de son dos, jusqu’à son cou. Je me penche sur son épaule et je lèche lentement le sel qui y sèche, jusqu’au lobe de son oreille que je mordille.
    
    Mes caresses ont tôt fait d’éveiller en elle des envies qui se traduisent par de lents mouvements de ses reins sur sa serviette et elle soulève légèrement son ventre pour glisser dessous une main impatiente. Puis, discrètement pour ne pas être aperçue des gens installés à quelques dizaines de mètres, elle commence une lente masturbation de son clito, pendant que je parcours son dos de baisers.
    
    Je me redresse un peu pour la voir faire et, alors que je glisse mes doigts dans son tout petit slip de bain, sur ses fesses et entre elles, elle détache le haut de maillot avant de laisser une de ses mains retourner branler sa chatte. À ce moment-là, j’aperçois un homme qui s’est approché dans notre petite crique et qui a posé sa serviette à une vingtaine de mètres de nous. Tout en continuant notre jeu, je l’observe pour voir qu’elle va être sa réaction ; il nous remarque sans faire trop attention et se dirige vers la mer. Âgé d’une quarantaine d’années, il a fière allure, semble bien entretenu et sportif de telle sorte que ma maîtresse, la main toujours en action sur sa chatte, profite du spectacle innocemment ...
«1234»