1. Une autre (1)


    Datte: 17/11/2021, Catégories: Lesbienne Auteur: JrBob5179

    J’ai vingt-trois ans, je suis divorcée depuis un an, maman de deux enfants, Céline trois ans et Jonathan deux ans. Gilles, mon ex-mari, ayant privilégié son nouveau job au détriment de notre couple, la rupture fut inévitable. Pour lui, j’ai sacrifié ma jeunesse, ma liberté, tant mon amour était profond et sincère. Avant lui, je n’avais connu qu’un garçon, qui m’a rapidement larguée quand il s’est aperçu que je n’étais pas encore disposée à me donner à lui. J’étais donc vierge quand j’ai eu le coup de foudre pour le fils de mon patron, propriétaire d’une librairie réputée dans la région pour la qualité et la diversité des ouvrages proposés à une clientèle qui ne cesse de se développer. Lui était responsable du vidéoclub qui jouxtait la boutique, et moi du secteur "Arts et techniques". Mon DEUG de Lettres ne m’étant guère utile, j’avais dû parfaire mes connaissances dans le domaine pour remplir ma tâche et obtenir la confiance d’Alain, un patron comme on en rencontre rarement dans sa vie.
    
    Nos rapports ne furent aucunement bouleversés par ce divorce, bien au contraire, il m’apporta tout son soutien et accabla son fils de reproches pour son égoïsme.
    
    Dans cette dure épreuve, je pus compter sur le soutien de Stéph, mon ami le plus cher depuis le lycée et de sa femme Madie, devenue au fil du temps ma meilleure amie et confidente. Le loyer de l’appartement que nous occupions étant trop élevé pour mon salaire, ils m’aidèrent à chercher une maison dans la campagne environnante, ...
    ... pas trop éloignée de la leur dont ils sont propriétaires. L’occasion se présenta lorsqu’un couple d’amis à eux, enseignants, mutés en région parisienne, mit leur demeure en vente. Malheureusement, mes économies n’étaient pas assez conséquentes pour en faire l’acquisition et ceci me rendait malade, car j’eus immédiatement le coup de foudre pour cette grande bâtisse rénovée et son terrain de sept mille mètres carrés clos de murs. Par miracle, l’ancienne petite amie de Gilles, reporter photographe pour une agence internationale, qui fait partie de notre groupe d’amis, proposa que nous l’achetions à parts égales.
    
    Je ne vous cache pas ma joie de cette aubaine inespérée, d’autant que j’apprécie beaucoup cette fille. Et puis, en tant qu’anciennes chéries de Gilles, nous sommes solidaires et soudées. Seul inconvénient, sa profession l’oblige à parcourir le monde, donc souvent absente de la maison. Des travaux furent engagés au grenier avec l’aide de Stéph, résultat quatre chambres pour les copains et un labo photo pour Sylvie. Le premier étage comprend trois chambres, la salle de bains et les W.-C. Au rez-de-chaussée, la pièce principale avec sa grande cheminée, d’une superficie de quatre-vingts mètres carrés, est séparée de la cuisine par un muret en briques, celle-ci étant assez spacieuse pour que nous puissions y prendre nos repas et confectionner de bons petits plats.
    
    J’ai tout pour être comblée, mais les absences répétées de Sylvie me laissant souvent seule, le cafard s’est ...
«123»