1. Emma ou la découverte du plaisir (3)


    Datte: 12/11/2021, Catégories: Lesbienne Auteur: zooph34

    Elisa se tourne vers moi.
    
    — Et tu veux le rester ?
    
    — Bien sûr que non, mais j’attends de rencontrer un homme doux et prévenant qui me dépucèlera en douceur, je sais que je vais souffrir, mais je veux le faire avec quelqu’un de gentil.
    
    — Il se peut qu’on le connaisse ton homme, qu’en dis-tu Manon ?
    
    — Oui, pourquoi pas ?
    
    — Ah bon, et c’est qui ?
    
    — On verra ça plus tard, pour le moment tu es avec nous. Tu restes ?
    
    — Bien sûr que je reste, vous n’êtes pas encore débarrassées de moi.
    
    — Tu aimes jouir, on dirait que tu ne vis que pour ça.
    
    — C’est une découverte pour moi, je ne savais pas que mon corps était si sensible aux caresses.
    
    — Tu te masturbes souvent ?
    
    — Une ou deux fois par semaine, pourquoi ?
    
    — Une ou deux fois par semaine, mais nous, c’était une ou deux fois par jour au minimum.
    
    — Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais vraiment joui, rien à voir avec ce que je vis depuis cet après-midi.
    
    — J’ai aussi remarqué que tu réagissais au quart de tour quand on te touchait l’anus, tu aimes ?
    
    — Moi aussi je l’ai remarqué, mais je ne sais dire si c’est un besoin, je découvre comme vous, je ne me suis jamais touché l’anus pour des jeux érotiques. Je dois quand même avouer que quand tu m’as mis ton doigt, j’ai beaucoup aimé et je peux même dire que s’il avait été plus gros, voire si tu en avais mis deux, j’aurais encore plus apprécié.
    
    — Eh bien, on peut remédier à ça, tu es partante ?
    
    — Bien sûr.
    
    — A la douche.
    
    Nous allons dans ...
    ... la douche du mobil-home qui est assez vaste pour nous contenir. Manon rabat une sorte de lunette de toilette montée sur un pied.
    
    — Assois-toi là-dessus.
    
    Elle prend le pommeau de la douche, le dévisse et le remplace par une sorte de petit gode percé de plusieurs trous au bout et sur sa longueur. Pendant qu’Elisa me passe une substance grasse entre les fesses, elle ouvre l’eau qui sort du gode en de multiples petits jets assez puissants, règle la température et s’agenouille à côté de moi.
    
    — Je vais te faire un lavement à l’eau, tu verras, c’est assez jouissif, prête ?
    
    — Vas-y.
    
    Je sens les jets m’arroser les fesses, le bout du gode se glisse entre elles et vient au contact de mon anus.
    
    — C’est parti !!
    
    Le gode s’enfonce doucement, mon sphincter a un peu de mal à le laisser passer, il n’a pas l’habitude, mais comme il est assez fin et avec la graisse, il ouvre la porte sans trop me faire mal. Manon l’enfonce au maximum et fait des va-et-vient. Je sens l’eau sortir de mon anus, mais surtout, les jets d’eau fouettaient la paroi de mon rectum, ça m’excite, tout comme le gode qui glisse en caressant ma rondelle, je commence à mouiller sérieusement et à prendre du plaisir. Je ne pensais pas que cette zone de mon corps puisse être aussi érogène. Je me laisse aller au plaisir qui envahit mon corps.
    
    — Regarde Manon, elle prend son pied, c’est une bête de sexe, il suffit de la toucher quelque part pour qu’elle réagisse.
    
    — Ça promet !!
    
    Manon continue pendant ...
«1234...7»