1. L'été de mes 18 ans 26 bis


    Datte: 02/11/2021, Catégories: Lesbienne Auteur: byJeunefilleperverse

    « Tu sais », me dit-elle, « je ne crois pas qu'elle ait déjà eu d'aventures avec une femme ». Je réfléchis un moment puis je lui suggérai de lui proposer de venir se faire masser chez moi. « Tu lui diras que je suis une jeune masseuse qui voudrait s'installer mais qui n'a pas encore de salon. Dis-lui qu'en attendant, je préfère m'entrainer pour ne pas perdre la main et que je fais des massages gratuits ». Angélique trouva l'idée à son goût et me promit de m'appeler dès qu'elle en aurait parlé à sa copine Manon.
    
    Angélique me rappela dès le lendemain. Elle me dit que Manon avait beaucoup hésité car elle n'avait jamais reçu de massage. Angélique lui avait alors raconté que j'étais une masseuse très compétente et très douce, qu'elle-même en avait déjà profité deux fois et que c'était vraiment une occasion en or de pouvoir se faire masser gratuitement par une professionnelle. Manon accepta de venir à condition qu'Angélique l'accompagne et nous présente.
    
    Le lendemain après-midi, je savais que je serai tranquille à la maison, mes parents étant partis en voyage. De plus je pourrai utiliser la table de massage de ma mère qui avait autrefois pratiqué cette activité. Je me préparai donc soigneusement pour avoir l'air tout à fait pro et attendis leur arrivée. Angélique sonna vers 15h et me présenta Manon qui était une jolie brune bien faite et plutôt sexy. Puis elle nous abandonna.
    
    Je proposai d'abord un thé à Manon et nous fîmes connaissance. D'abord un peu intimidée, Manon ...
    ... se détendit ensuite petit à petit. Je la menai ensuite dans le petit bureau où j'avais installé la table de massage. Je lui demandai de se dévêtir entièrement et de l'allonger sur le ventre. Je l'abandonnai quelques instants. Lorsque je revins, je fus tout de suite charmé par son corps nu, ses fesses bien galbées et rebondies.
    
    Je m'approchai et je pris un petit flacon d'huile. Je laissai tomber quelques gouttes sur son dos et ses épaules et commençai à la masser doucement. Elle avait la peau très douce et je lui en fis compliment. Je descendis ensuite sur ses reins qu'elle ne put s'empêcher de creuser, emportée par le bien-être. Je descendis ensuite à ses pieds que je massai avant de remonter sur ses chevilles, ses mollets. J'écartai ensuite légèrement ses jambes et commençai à masser ses cuisses.
    
    Je lui fis ensuite plier le genou gauche et je massai toute sa jambe. Bien sûr je louchai sur son sexe totalement dénué de poils. Elle avait des lèvres fines et longues, ravissantes et je me retins de ne pas chercher à les effleurer. Je massai ensuite l'autre jambe, puis je lui demandai de se retourner. Je la regardai faire et elle se mit à rosir, un peu gênée par mon regard qui la détaillait. Je lui dis qu'elle avait vraiment un corps superbe. Elle me remercia en souriant.
    
    Je me mis alors à masser ses épaules, puis son abdomen, avant de remonter sur sa poitrine. « Ça ne te gêne pas si je te masse la poitrine? ». Elle me fit signe que non et je me mis à masser ses seins et ...
«1234»