1. Safari


    Datte: 29/10/2021, Catégories: fhhh, couleurs, candaul, grossexe, vacances, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Masturbation préservati, pénétratio, Partouze / Groupe aventure, occasion, Auteur: SophieetDidier

    (Comme nos deux précédents récits, celui-ci est le récit de véritables faits.)
    
    Les kilomètres défilent sur la piste menant à Tsavo (Kenya). Notre chauffeur est concentré sur sa conduite, car en dehors de l’état déplorable de la piste, tout peut arriver. Un animal peut surgir de tout côté, des enfants qui traversent au milieu de nulle part, d’autres conducteurs essayant d’échapper aux ornières.
    
    Mais que le paysage est magique ! Depuis notre descente de l’avion à Nairobi, nous sommes sous la magie du pays. Nairobi n’est sans doute pas la chose à retenir du pays, car il y a une pauvreté et un grouillement contact de population. Mais dès la sortie de la banlieue, les paysages traditionnels de l’Afrique apparaissent.
    
    Une piste couverte de terre rouge nous emmène vers le parc. À son entrée, notre guide nous laisse sur un grand parking pour aller régler notre droit de passage. Sophie remarque quelques boutiques dans une pseudo galerie construite en bois et abritant plein de sculptures en bois et en pierre. Un monde fou est devant et dedans correspondant à la population de deux autobus allemands. Ma jeune épouse descend tranquillement pour aller voir cela de plus près. Je la vois traverser le parking, rejointe par une dizaine de gamins. Elle est avec une petite jupe de couleur kaki qui lui moule les fesses avec bonheur. Cette jupe lui arrive à mi-cuisse et s’ouvre en portefeuille à chaque pas. Elle a complété avec un débardeur beige et un joli chapeau style ...
    ... Ranger.
    
    Elle a de petites bottines beiges également .Sa démarche est élastique, féline, érotique. Je saute du 4 x 4 pour la rejoindre. Nous déambulons dans la boutique, entre des étagères surchargées de sculpture en pierre et en bois, de masques, de tambours, de sièges. Une boutique entièrement en bois sombre et maintenant une température chaude, mais constante. Une odeur épicée imprègne chaque recoin. Un vendeur Massaï me guide à travers le magasin. Deux autres vendeurs avaient pris Sophie en charge et nous nous retrouvons d’un bout à l’autre de la boutique. Mon accompagnateur me montre une ribambelle d’objets sculptés de plus ou moins bon goût.
    
    Nous nous dirigeons vers un angle un peu plus encombré du magasin et mon vendeur me désigne une magnifique statue en bois représentant un homme avec un pagne rouge Massaï autour des reins et des épaules. Le visage ressemble étrangement à celui du vendeur et je lui fais remarquer. Dans son anglais approximatif, il me fait comprendre qu’il s’agit bien de lui. Avec un sourire coquin, il soulève le pagne de la statue et me fait découvrir un sexe qui descend jusqu’aux genoux. Un vrai serpent ! Il éclate de rire devant mon étonnement et ma gêne. Mais notre guide revient avec lespass pour la réserve et nous remontons dans le véhicule 4x4. Jusqu’au véhicule, les trois marchands nous suivent. Le jeune massai qui m’avait fait l’honneur de sa boutique me dit que son père réalise des sculptures à la demande et qu’il serait fier de faire cela pour ma ...
«1234...»