1. Aujourd'hui pour demain


    Datte: 26/10/2021, Catégories: fh, fhh, couple, extraoffre, Collègues / Travail magasin, douche, massage, intermast, Oral double, fdanus, fsodo, occasion, couple+h, Auteur: BVT

    Résumé de l’épisode précédent :À partir d’aujourd’hui »
    
    Après une séparation rocambolesque qui a engendré une cascade de conséquences (jusqu’aujourd’hui), Marco est hébergé par un copain qui découvre ses talents de masseur. Pierre veut que Marco utilise son don pour changer de vie. Pour le convaincre, il l’a invité à masser sa femme (à partir d’aujourd’hui).
    
    oooOooo
    
    Elle arrive, toujours nue, un magnifique sourire aux lèvres. Elle passe à côté de son masseur en lui faisant une petite caresse sur la tête comme tout à l’heure. Elle tend la main vers son homme. Sans un mot, elle l’entraîne dans leur chambre. Marco ne peut quitter des yeux les fesses de la jeune femme qui dandinent, en suivant les pas qui les éloignent de lui. Quelques minutes après cette scène très gracieuse, alors qu’il allait rejoindre sa chambre, Marco entend des gémissements venant du bout du couloir. Il se rend compte que la porte de leur chambre est restée entrouverte presque en grand. Il sait qu’il ne doit pas, il sait qu’il ne faut pas, mais il ne résiste pas à aller jeter discrètement un œil pas l’entrebâillement.
    
    La scène qu’il découvre est très érotique. Son copain est allongé sur le dos au centre du lit, chevauché par sa femme. Elle lui tourne le dos, le visage vers la porte comme si elle attendait quelqu’un. Les mains en appui sur les genoux de son homme, elle utilise cet encrage et ses cuisses pour se faire monter et descendre sur le magnifique barreau de chair et de sang qui la ...
    ... pénètre. Marco apprécie la scène, c’est beau, elle est belle. Il reste longtemps en admiration le regard fixe sur les deux sexes qui s’emboîtent et se déboîtent à fréquence constante. Une odeur de sexe finit par arriver jusqu’à ses narines.
    
    Ces effluves conjugués avec des petits cris de plaisir le sortent de son expectative. En retrouvant ses esprits, il remonte les yeux sur les seins de la cavalière. Ils se balancent lentement suivant les mouvements réguliers du corps qui les soutient. Il se souvient de leur fermeté, mais surtout de la sensibilité des tétons lors du massage. Marco doit se forcer pour quitter des yeux les magnifiques masses et continuer de remonter son regard sur le visage de cette si belle femme. Le visage est radieux, plein de bonheur et de beauté, les lèvres sont luisantes, entrouvertes et elles laissent passer sans retenue des gémissements synchronisés avec les mouvements de son corps. Quand leurs regards se croisent, elle lui sourit. Elle en est encore plus belle. Au bout de quelques minutes, elle accentue l’amplitude de sa montée, s’arrête et subitement se laisse tomber, recevant le plus profondément possible le gland de son homme. Après un nouveau temps d’arrêt qui lui permet de profiter du plaisir qu’elle prend, elle recommence exactement la même manœuvre à plusieurs reprises.
    
    Marco n’arrive pas à partir, il se sait voyeur, mais la scène est bien trop belle pour qu’il n’en profite pas, surtout qu’elle accélère la cadence. Les gémissements du couple ...
«1234...10»