1. C'était sa première fois


    Datte: 25/10/2021, Catégories: hh, copains, Masturbation facial, Oral hsodo, init, gay Auteur: Francky442001

    Bonjour, je m’appelle Franck, j’ai maintenant quarante ans, toujours marié et toujours bi. Après ma rencontre avec Marc et nos nombreuses baises, le COVID est arrivé et le rythme s’est nettement ralenti, ce qui fait que je n’ai rien fait avec un homme depuis un moment.
    
    Je pense souvent à Stéphane, avec qui j’ai connu les joies des premières masturbations mutuelles, à qui j’ai fait ma première pipe et qui m’a permis de connaître le bonheur de sentir un homme jouir dans ma bouche, bref un bon copain. Avec Stéphane, et malgré certaines histoires écrites qui restent des fantasmes, il ne s’est plus rien passé depuis des années et nous n’avons jamais été plus loin que la pipe.
    
    Il habite depuis de nombreuses années à Paris, fait partie d’un grand groupe et travaille énormément. Ses retours dans notre région sont rares et nos chemins se sont un peu éloignés. Mais on garde contact, on est dans des groupes WhatsApp d’amis, etc.
    
    C’est dans un de ces groupes qu’il a posté un message il y a quelques jours :
    
    Je lui réponds :
    
    Par message perso, il me répond et on se met d’accord pour qu’il passe manger le jeudi midi, il a son train en fin d’après-midi, donc on aura le temps.
    
    Le jeudi matin arrivé, je suis excité comme pas possible, ma nuit a été peuplée de rêves érotiques dans lesquels Stéphane me pénètre la bouche, le cul, me remplit de son sperme… Avec lui, je fantasme toujours en passif, il a ce « pouvoir » sur moi.
    
    Une fois ma femme et mes enfants partis, je ne peux ...
    ... me retenir de me branler, nu dans mon lit, en me doigtant, je fais durer le plaisir, m’arrête avant la jouissance pour uniquement ressentir le plaisir anal jusqu’à jouir sur mon torse et ressentir le sperme chaud sur mon corps, chose que je n’avais plus faite depuis bien longtemps ! Je prends ensuite une douche sous laquelle je m’applique à bien nettoyer mon anus. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, les dernières rencontres m’ont montré que Stéphane avait plutôt envie de ne pas reparler de nos exploits d’adolescents.
    
    Midi arrive, il sonne, je le fais entrer et le repas se passe super bien, on discute de tout et rien, on se donne des nouvelles, de nos familles, etc. Le repas terminé, il se met sur le canapé, moi dans un fauteuil en face. Petit à petit la discussion dérive vers le sexe, je ne sais plus comment c’est venu, mais on parle de nos femmes, de leurs seins, de leurs envies, de leur manque d’envie des fois, de ce qu’elles font ou pas, etc. J’en viens à lui parler de ma frustration de ne jamais me faire sucer par ma femme.
    
    — Moi, elle me suce, mais c’est pas une grande suceuse, dit-il en riant.
    — Elle suce mieux ou moins bien que moi ?
    
    Je regrette immédiatement la question, l’ambiance et le ton de la discussion m’ont enlevé toute inhibition. Après un court silence agrémenté d’un regard surpris et inquisiteur, il me répond :
    
    — Je ne sais plus si tu suces bien ou pas, ça fait tellement longtemps.
    
    Je tente le tout pour le tout, au pire je prends un vent, au ...
«1234»