1. Mon frère, mon amour (3)


    Datte: 12/10/2021, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Alex et Laetitia

    Je ne parvenais pas à trouver le sommeil ce jour-là. Même si elle avait été mon amie il y a bien longtemps, je vis cette fois Anaïs comme une femme dont je devais me méfier. Je n’avais pas peur qu’elle sorte avec mon frère puisque de toute façon, même si cela avait été le cas, leur relation n’aurait pas pu durer. Je craignais qu’elle et son frère continuent à se moquer de moi par leurs petites remarques qu’Alex aurait fini par comprendre.
    
    Cela devait faire une heure et demi, ou peut-être un peu plus, que nous avions tous rejoint notre chambre. Alex dormait déjà profondément et je ne pouvais m’empêcher de caresser son corps, passer délicatement ma main dans ses cheveux, l’embrasser sur l’épaule, etc... Même s’il venait à se réveiller, il n’aurait pas été surpris puisque cela m’arrivait régulièrement de faire ça. D’ailleurs, il m’avait déjà surpris plusieurs fois et ne m’avait jamais demandé d’arrêter. En général, cela m’apaisait et m’aidait à m’endormir. Mais pas cette nuit.
    
    J’entendis alors des gémissements provenir de la chambre voisine. J’arrêtais aussitôt de caresser Alex et je tendis l’oreille. Je n’étais pas encore sûre de moi. Faisaient-ils vraiment l’amour ou gémissèrent-ils ainsi pour se moquer de moi une fois de plus ? Après un petit temps de réflexion, j’en vins à la conclusion qu’ils faisaient vraiment l’amour, car si leur but était de se moquer de moi, ils ne pouvaient pas savoir si je dormais ou pas. Et puis, les gémissements duraient et ne semblaient pas ...
    ... être accompagnés de rires.
    
    Cette certitude acquise m’excita terriblement. J’avais Alex juste à côté de moi et nos amis, frère et sœur également, faisaient ce que je rêvais de faire avec mon frère. Je ne pus m’empêcher de glisser une main dans mon string et de glisser quelques doigts en moi. Mais ce n’était pas suffisant. J’en voulais plus. Je voulais Alex comme jamais je ne l’avais encore désiré. Je pris le risque de le réveiller. C’était ma meilleure chance de pouvoir lui faire l’amour, il ne fallait pas que je passe à côté de cette opportunité. J’allais vraiment tout tenter, quitte à me doigter devant lui s’il fallait.
    
    — Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? grommela-t-il en se réveillant.
    
    — Écoute, lui chuchotais-je.
    
    Il resta silencieux quelques secondes, probablement le temps de bien écouter ce que j’avais envie qu’il écoute.
    
    — Tu entends ? lui demandais-je.
    
    — Ce n’est pas ce que tu crois, ils sont frère et sœur, me répondit-il.
    
    Soit il faisait exprès de ne pas voir la réalité en face, soit il cherchait à créer le doute chez moi. Mais c’était trop tard. J’avais acquis la certitude qu’ils faisaient l’amour. Je les entendais déjà depuis plusieurs minutes, Alex ne les entendait que depuis quelques secondes. Je n’avais donc aucun doute.
    
    — Tu crois que c’est lui le père du bébé ? lui demandais-je.
    
    — Non, ce n’est pas possible. Ils ne couchent pas ensemble, tenta-t-il de me convaincre une nouvelle fois.
    
    Je souriais lorsqu’un gémissement bien plus distinct se ...
«1234»