1. Soumission douce (1)


    Datte: 12/10/2021, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: ClintD

    Aujourd’hui, je suis particulièrement excité. Je lis depuis longtemps des histoires sur ce site ou d’autres, mais, pour relâcher une partie de cette excitation, j’ai décidé pour la première fois de prendre la plume. L’histoire que je vais raconter est totalement vraie. Elle date d’il y a quelques années.
    
    J’avais une trentaine d’années, elle 24 ans. Nous nous étions rencontrés sur un site de rencontres spécialisé dans le BDSM. Nous étions pourtant tous deux novices. Après une première rencontre sulfureuse, que je relaterais peut-être ici dans un second temps, nous avions appris à nous connaître en parlant beaucoup. En évoquant nos fantasmes, nos envies et nos expériences. Nous ne pouvions pas nous voir souvent, car nous vivions en des lieux très éloignés. Une soirée me reste particulièrement en tête, c’est celle-ci que j’ai choisie de vous raconter. Cette soirée dura très longtemps, c’est pourquoi elle m’a particulièrement marqué.
    
    Nous sommes dans un appartement parisien, charmant, sous les toits. Nous avons bien mangé et un peu bu. Nous sommes sur le canapé à nous embrasser tendrement et à discuter.
    
    Elle s’appelle Sonia. Elle est très belle. Des cheveux bruns qui tombent en rouleaux sur ses épaules, de grands yeux bleus charmeurs, une bouche parfaite, des pommettes saillantes et un petit nez rond. Elle ressemble à une princesse de dessin animé. Elle a un sourire ravageur. Elle n’est pas très grande, parfaitement proportionnée. Ses seins énormes sont un atout physique ...
    ... absolument déroutant. Ils sont lourds et très fermes, relevés, bombés. On pourrait croire qu’ils sont faux tant ils semblent défier l’apesanteur. Mais je peux certifier qu’ils sont bien naturels et réels. Surmontés de tétons pointus et foncés, ces deux obus parfaits étaient alors cachés par un gros pull de laine. Elle a des formes généreuses, de belles cuisses, un ventre rond mais plat, un cul parfait. Pour ma part, je suis grand, élancé, brun, musclé sec, on me dit bel homme.
    
    Il est déjà tard, au moins 22h, quand mes mains baladeuses se posent avec plus d’insistance sur son cul couvert par des collants sous sa jupe noire. Je sens l’excitation monter, l’ambiance changer. Elle ne tient pas l’alcool et deux verres de blanc ont suffi à rendre ses joues rouges et ses yeux pleins de désir. Je caresse ses cuisses, ses fesses, ses seins à travers de nombreuses couches de vêtements, de rigueur en plein hiver. Rapidement, je baisse ses collants et sa culotte sur ses cuisses. Je malaxe ses fesses à pleines mains, mes doigts s’aventurent vers l’intérieur de ses cuisses, je sens déjà qu’elle est moite, mais préfère ne pas me précipiter. Je continue à l’embrasser, mes lèvres parcourent son cou, sa nuque, les lobes de ses oreilles. Elle soupire en faisant des petits bruits de plaisir. Elle s’allonge sur moi, restreinte dans ses mouvements par ses collants et sa culotte qui entravent ses cuisses. Je remonte comme je peux son pull sur son ventre jusqu’à atteindre son soutien-gorge. Je le ...
«1234»