1. COLLECTION FOLLE DU CUL. La femme du consul. Début de la saison IV (10/12)


    Datte: 12/10/2021, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    À la fin de la saison III, prise dans mes mensonges et mes contradictions, je suis sérieusement dans la merde quand afin de régler les papiers d’embauche, monsieur Léon me demande ma carte d’identité.
    
    J’ai bien mon passeport diplomatique tanzanien au nom de Victoria alors que j’ai dit à Cassy que j’étais rwandaise et que je m’appelais Radia.
    
    - Monsieur Léon, j’ai un souci.
    
    - J’ai compris tu es immigrée sans papier, avec moi aucun souci.
    
    Monsieur Léon prend le téléphone à ses côtés tout en se grattant les couilles.
    
    - Hamed, tu peux venir me voir, j’ai besoin de tes services.
    
    J’ignore si Hamed est loin, mais dix minutes après, j’entends frapper.
    
    - Hamed, as-tu toujours ton ami à la préfecture ?
    
    - Oui, il vous faut des papiers.
    
    - Un jeu complet, le plus tôt possible, c’est pour qui ?
    
    - Radia, suis Hamed, il va te photographier.
    
    Hamed, tu fais aussi celles de la vitrine en bas, dénudé mais sans plus, elle sera notre sauvage que les gens devront venir découvrir.
    
    Attends, j’ai une idée, regarde dans cette malle, il doit il y a un masque africain, fait des photos au format habituel, nous choisirons après.
    
    Hamed récupère le masque et monsieur Léon se lève, rentre son matériel et va dans un bureau.
    
    Il en sort une liasse qu’Hamed saisi.
    
    - Tient avec ça tu devrais t’en sortir, tu auras le reste lorsque tu m’amèneras le matos.
    
    Les filles suivez-le, Cassy forme Radia à la barre et à l’effeuillage d’une façon plus sensuelle que les ...
    ... tortillements qu’elle m’a montrés tout à l’heure.
    
    Voilà, c’est vrai, il a fallu que je m’améliore pour monter sur la scène, je le fais rapidement et cette après-midi, c’est le grand jour, je suis lancée dans le grand bain.
    
    La séance photo s’est bien passée, même si Hamed a eu les mains un peu baladeuses.
    
    Je pourrais me plaindre, mais lorsqu’il demande à Cassy de me titiller les pointes de seins pour les faire bander, je regrette presque qu’Hamed le fasse personnellement.
    
    Aujourd’hui lorsque j’arrive, Cyprien, le garçon qui tient la caisse me demande de monter chez monsieur Léon.
    
    Au lieu de tourner à droite vers la loge où nous nous préparons, je prends à gauche et je monte l’escalier, je frappe.
    
    « Entre Radia ».
    
    Comment a-t-il su que c’était moi, je lève ma tête, il y a une caméra.
    
    - Tient voilà tes papiers, tu as même un permis de conduire.
    
    Dis, serais-tu disponible samedi soir à partir de 21 heures jusqu’à tard dans la nuit comme l’est Cassy.
    
    Vous serez payée 5 000 € chacune si tu es coopérative !
    
    Vous commencerez par un numéro en duo et après vous serez à la disposition des clients qui seront là.
    
    Rien que du beau monde venu s’encanailler à Paris avec les petites femmes de Pigalle.
    
    Je vois ce que monsieur Léon voulait dire lorsqu’il demandait à Cassy si j’étais susceptible de faire certaines choses.
    
    Je suis tombée sur un réseau de prostitution qui organise des soirées avec des clients fortunés.
    
    Je devrais me sauver en courant, mais ...
«123»