1. Talon cassé


    Datte: 05/10/2021, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Mimi68

    Bonjour, je m’appelle Michel, j’ai 21 ans. Je me baladais dans la rue piétonne quand devant moi, une femme tombe à la renverse.
    
    J’accoure pour vois si tout va bien.
    
    - Madame, ça va ?
    
    - Pas trop jeune homme, j’ai cassé mon talon.
    
    - Attendez, je vais vous aider à vous relever.
    
    Je lui pris une main et de mon autre main j’essayais de la soulager pour qu’elle se relève.
    
    - Merci jeune homme pour votre aide.
    
    - Je vous en prie.
    
    - Je suis mal barrée avec un talon en moins.
    
    - Vous voulez venir vous reposer chez moi ? J’habite juste là au 1er. J’essayerai de réparer votre talon. Prenez appui sur mon épaule.
    
    - Merci beaucoup
    
    - Tenez, entrez.
    
    Nous montons les escaliers jusqu’au palier devant mon studio.
    
    - Je vous préviens, ce n’est pas grand.
    
    - Je ne vais pas me plaindre quand un jeune homme m’offre l’hospitalité.
    
    - Après vous.
    
    - Merci, et galant avec ça !!!
    
    La dame devait avoir 40 ans.
    
    - Asseyez-vous sur la chaise, je vais cherche deux verres. J’ai du jus d’orange, ça ira ?
    
    - Très bien, merci.
    
    - Vous avez mal à la cheville ?
    
    - Oui je crois je me suis fait une foulure.
    
    - Attendez, je vais vous mettre de la pommade.
    
    - Et bien, vous êtes équipé.
    
    - Quand on est seul on est paré.
    
    - Et comment s’appelle ce jeune homme ?
    
    - Michel, pour vous servir, et la dame, comment s’appelle-t-elle ?
    
    - Sylvie
    
    - Enchanté Sylvie.
    
    - Moi aussi Michel.
    
    - Donnez-moi votre pied.
    
    Je posai son pied sur ma cuisse et ...
    ... commençais à masser sa cheville. J’en profitais pour lui masser le pied.
    
    - Oh mais c’est divin, vous êtes kiné ?
    
    - Non non, je suis étudiant en mathématiques.
    
    - En tout cas vous massez divinement.
    
    - Merci
    
    Je voyais Sylvie qui commençais à se détendre. Ses jambes commençaient à se relâcher. Je m’hasardais à masser son mollet. Elle se laissait faire, fermant même les yeux. Je montais vers le genou.
    
    - Oh Michel, qu’est-ce que c’est doux.
    
    - Ça vous plait ?
    
    - Oh oui…
    
    J’avais une vue sur ses cuisses qui s’étaient légèrement ouvertes. Je voyais sa culotte qui faisait état d’une tache naissante, montrant l’humidité gagnante de l’intimité de Sylvie. Ma main continuait son ascension vers la cuisse qui était d’une douceur troublante.
    
    - Oh Michel, mais où vas-tu comme ça ?
    
    - Je crois que j’arrive au sommet de votre jambe.
    
    Je poussais mon doigt sur sa culotte qui était carrément mouillée. Je vins entre ses cuisses après avoir posé son pied délicatement. Je commençais à lécher sa culotte quand je senti sa main sur ma tête.
    
    - Oh oui Michel, continue, c’est bon.
    
    Je retirais sa culotte délicatement et fut gagné par une odeur magnifique.
    
    Sylvie écarta carrément les cuisses et je me mis à bouffer littéralement son intimité à commencer par son clitoris qui était au garde à vous. J’entendis de petits gémissements qui se transformèrent en râles annonciateur d’un orgasme proche.
    
    - Oh Michel Vas-y bouffe moi la chatte, rentre ta langue.
    
    Je rentrais ma langue ...
«12»