1. De cocu ennuyeux à Sissy épanouie... (8)


    Datte: 25/09/2021, Catégories: Transexuels Auteur: BrusselX

    André resta dormir avec nous cette nuit-là. Du salon, nous passâmes à la chambre, où ma femme se mit à quatre pattes sur le lit, offrant son derrière à un André à nouveau en forme. Je vis sa grosse queue appuyer sur la rondelle de ma femme avant de lui pénétrer l’anus… je me couchai sous eux, léchant les couilles d’André, puis le sexe mouillé de ma femme, les couilles, le clitoris, je passais de l’un à l’autre, jusqu’à ce que la verge raide et grosse d’André sorte du cul de ma femme pour viser mon visage… et y éjaculer tout son jus, chaud, visqueux… mais tellement délicieux… je me léchais le pourtour des lèvres, tandis que ma femme me léchait le reste du visage…
    
    Nous nous endormîmes tous les trois, l’un contre l’autre. Au petit matin, Je fus réveillé par André qui se trémoussait contre les fesses rondes de mon épouse…
    
    - Non, pas ce matin André chéri… Rhoooo vous êtes insatiables… moi j’ai eu ma dose hier, je vais prendre ma douche…
    
    Et elle quitta le lit pour la salle de bain… André se remit sur le dos, un petit soupir s’échappant de ses lèvres, les draps tendus par son érection matinale… quel beau sexe, tout tendu… tout dur… je me mordillai les lèvres, et n’y tenant plus, je plongeai sous les draps… frottant mon visage contre sa hampe, léchant son gland, avant de l’enfourner dans ma bouche… j’entendis un soupir d’aise, puis une main puissante passa sous le drap, vint se poser sur ma tête, pour me guider le long de cette hampe qui entrait et sortait de ma bouche, de ...
    ... se gland gonflé qui caressait tout mon palais à chaque passage… c’était divin ! Il s’enfonçait profond en moi, mais il était si fort, si contrôlant… Que j’aimais ça ! Après quelques va-et-vient, je le sentis se cabrer, puis il jouit son foutre chaud directement dans ma gorge… Que c’était bon…
    
    Ma femme revint dans la chambre, il se leva et échangea quelques mots avec elle, elle sortit des vêtements de son armoire qu’elle lui montra, puis lui alla vers la salle de bain, tandis que je comatais dans le lit, des papillons plein le bas-ventre. Ma femme s’habilla, puis m’embrassa.
    
    - Je file au boulot. Aujourd’hui tu as ton entretien avec les superviseurs, alors fait bien tout ce qu’André te dit, sans discuter, d’accord ?
    
    Je hochai de la tête, mais les papillons furent alors remplacés par une boule dans mon bas-ventre… bon sang, j’avais oublié, c’était le jour où je risquais de perdre mon emploi ! Pourvu qu’André sût ce qu’il faisait ! Il sortait justement de la salle de bain en sifflotant.
    
    - La salle de bain est à toi ! Dépêche-toi, on a du pain sur la planche !
    
    Je pris une douche en vitesse avant de rejoindre André dans la chambre. Il était déjà habillé.
    
    - Mets ces vêtements-là !
    
    Il y avait des vêtements féminins sur le lit, sans doute ceux que ma femme lui avait montrés. Sans poser de question, je mis les vêtements. Un string noir à dentelle, très élégant, le soutien noir push-up assorti. Des bas nylon, noirs également, qui montaient jusqu’à la moitié de mes ...
«1234...11»