1. J'aime sucer dans la nature


    Datte: 12/05/2021, Catégories: Gay Vos histoires Auteur: Gilles

    Avec l'âge je suis devenu gay, cela fait maintenant pas mal d'années que je suis de plus en plus porté sur le sexe masculin et j'avoue que j'y prends beaucoup de plaisir. J'ai toujours été très attiré par tout ce qui touche à la fellation que je pratique dès que j'en ai l'occasion. Bien sur au début j'aimais comme tout le monde je me faisais sucer par des hommes, mais au fil du temps c'est moi qui suis devenu suceur et j'adore ça. En général je choisi mes partenaires suivant ce que j'aime, c'est à dire des hommes plutôt d'age mur au physique classique et surtout très peu poilus. J'ai horreur des barbus, moustachus et autres velus cela me fait fuir. Tous les goûts sont dans la nature ! L'été dernier lors d'une ballade sur un lieux de drague assez connu et vu la grosse chaleur qu'il faisait je me suis dirigé vers un coin boisé pour rester à l'ombre vu qu'il semblait ne pas y avoir grand monde qui draguait. J'attendais en espérant voir passer quelqu'un qui me convienne et passer un agréable moment. J'avais très envie de sucer des bites d'ailleurs j'étais venu pour ça. J'étais très excité si bien qu je me retrouvais simplement avec ma chemisette ouverte et rien en bas j'avais quitté mon short et non string j'avais les fesses et la bite à l'air, j'étais bien. Je me promenais ainsi et cela ne faisait qu'augmenter mes envies de sexe. Plus le temps passait plus j'étais excité et prêt à tout. Au bout d'un moment j'ai aperçu entre les feuillages pas loin de moi  un homme qui était ...
    ... allongé sur une serviette dans un petit coin tranquille un livre en main. Il était entièrement nu, je m'approchais un peu et je constatais qu'il était comme j'aime, de taille moyenne, la cinquantaine, et apparemment sans poils. Je me branlais en le regardant quand il leva la tête et m'aperçut. Mince, qu'allait-il se passer? allait-il se cacher, se rhabiller, me faire signe de m'éloigner? non au contraire il posa son livre et se mit à se branler ouvertement. Je n'en pouvais plus j'avais trop envie, j'étais prêt à tout lui faire, à faire tout ce qu'il voudrait. Je m'approchais, il me salua avec un léger sourire ce qui me détendit et me mis à l'aise. Je me mis à engager la conversation sur des banalités. Au bout d'un moment il me suggéra de m'assoir près de lui ce que je fis aussitôt. Là je le contemplais, il me plaisait énormément je voyais sa bite sans aucun poil, bien décalottée qu'il tripotait machinalement tout en parlant jusqu'au moment où il me demanda ce que je cherchais. Je lui répondis que je recherchais un petit moment sympa tout en m'approchant et en lui caressant la jambe. Il me demanda si je suçais, je lui répondit que j'adorais ça et que s'il voulait j'étais prêt à lui faire un fellation. Apparemment cela lui convenait car il s'approchait un peu plus et moi de même en prenant sa bite en main. Je commençais à le branler et je senti qu'il bandait très fort. J'étais prêt, je me penchais sur sa bite, quelques coups de langue et je la rentrais dans ma bouche entièrement, ...
«12»