1. mes plaisirs de travesti le soir à l'hôtel


    Datte: 26/08/2021, Catégories: Gay Anal Auteur: pompier37

    Lors de mes déplacements pour mon travail, j'emporte toujours avec moi la lingerie que j'ai envie de porter, ma trousse de maquillage et une sélection de mes jouets sans oublier mon préservatif féminin ( Fémidom) en cas d'éventuelle rencontre.
    
    En fin de journée, je regagne ma chambre d'hôtel avec impatience car je sais qu'il va me falloir du temps pour devenir une fille attirante. Ayant retiré mes vêtements pour appliquer ma crème dépilatoire, j'étale ma lingerie et mes jouets sur mon lit avant d'aller me rincer sous la douche. J'en sors satisfaite du résultat en voyant ma poitrine, ma queue et la raie de mes fesses parfaitement épilées. Puis, devant le miroir de la salle de bain, je maquille mes yeux sans oublier de peindre mes lèvres en rouge corail. J'étale ensuite un fond de teint sur mes joues pour colorer mon visage et affiner le grain de ma peau. Enfin, j'ajuste sur ma tête une perruque blonde mi courte qui est plus confortable à porter au lit. Après un léger brushing, je regarde sans indulgence la fille que je suis devenue en me trouvant séduisante.
    
    J'arrive maintenant à ce moment toujours très excitant pour moi : l'essayage de ma lingerie. Le cœur battant la chamade, j'enfile ma guêpière. Comme le font les femmes, j'agrafe le dos par le devant et je la fais tourner sur ma taille avant de glisser les bretelles sur mes épaules. Puis, je remplis mes bonnets 105/D de généreuses prothèses en silicone de 500 gr chacune. J'aime sentir le lourd balancement de mes ...
    ... seins à chacun de mes pas. Puis, je remonte sensuellement sur mes hanches une culotte fendue qui cache ma queue en laissant mon œillet à découvert. Assise sur mon lit, je déroule mes bas en les attachant aux huit jarretelles de ma guêpière. Je les attache très haut sur mes cuisses pour mettre en valeur mes longues jambes.
    
    Je termine en enfilant la nuisette satinée qui m'a fait craquer et en glissant mes pieds dans mes escarpins.
    
    Je marche dans ma chambre pour m'habituer à mes talons aiguilles qui amplifient mon déhanchement et le balancement de mes fesses. Comme une fille, je m'applique à faire des petits pas en serrant les cuisses et en croisant les jambes pour avoir un meilleur équilibre.
    
    Je ne peux m'empêcher d'admirer devant la glace celle que je suis devenue en me voyant marcher la chatte en avant tout en roulant des hanches de façon provocante. Je caresse mon sexe qui dépasse maintenant de ma culotte ouverte. Mon désir s'amplifiant, je passe une main sous ma nuisette pour me caresser les seins et me masturber avec l’autre... quel plaisir !
    
    Prise d'une envie pressante, je m’assois comme une femme sur la cuvette des WC. Je retrousse ma nuisette sur ma taille et j'abaisse ma culotte dans l'espace laissé libre entre mes jarretelles et mes bas pour soulager ma vessie. Je porte toujours mes jarretelles par dessus ma culotte car c'est beaucoup plus esthétique que de faire l'inverse même si cela s'avère moins pratique quand je vais aux toilettes.
    
    Revenant dans la ...
«1234»