1. Chap 26 : La commerciale


    Datte: 24/08/2021, Catégories: Anal Humour Auteur: BreizhouXXX

    Parfois, il ne faut pas se fier aux apparences. Je pense être quelqu'un de tolérant, ouvert et je n'ai pas pour habitude de juger les gens sans les connaître. Mais une fois encore, je suis tombé des nues.
    
    Dans la broîte de transport où j'ai bossé quelques mois en qualité d'intérimaire, il y avait deux commerciaux. Le premier, Lionel, un grand gaillard grisonnant de 55ans, proche de la retraite. Un mec assez cool, il a toujours le sourire et quelques bonnes blagues à raconter.
    
    Et puis il y a Clémence, une brune à lunettes de 36ans. C'est une femme très hautaine, imbue de sa personne. C'est une femme précieuse, toujours le petit chignon qui va bien, toujours la petite veste, chemisier, jupe et chaussures à talons. En même temps, elle doit être présentable devant les clients qu'elle démarche.
    
    Elle est jalousée par les nanas du bureau car elle a plus d'avantages. Un meilleur salaire, des horaires modulables et surtout les faveurs du patron. Pour certains de mes collègues, c'est une pimbèche, une mal-baisée qui ne dit pas bonjour, qui ne sourit jamais et qui a un balai dans le...(bip). Elle doit sûrement ressentir qu'elle n'est pas très appréciée, mais tel que je l'aperçois, elle ne s'en soucie guère.
    
    Comme Lionel, c'est une travailleuse de l'ombre. Elle est rarement à l'entreprise. Elle passe uniquement le matin pour prendre sa voiture de fonction et fait une pause café-clope avec les cadres qui démarrent plus tard, jamais avec le petit personnel dont je fais partie. ...
    ... Puis elle s'en va faire sa journée.
    
    Bref, c'est une miss prout-prout, un peu coincée, qui ne donne pas envie de se faire connaître.
    
    Dommage, car c'est plutôt une belle femme. Et quelque chose me dit qu'en grattant un peu à la surface, on pourrait être surpris.
    
    Dans quelques jours, c'est l'anniversaire de ma petite amie Charlotte. Nos rapports se sont plus ou moins améliorés (voir histoire précédente) et j'ai décidé de lui faire un petit cadeau un peu spécial. Je vais lui offrir un vibromasseur.
    
    Je suis donc allé dans un sex-shop. Ce n'était pas une première. J'y étais allé une fois en simple curieux, sans rien acheter et une autre fois avec deux copains pour faire un cadeau blague à un autre ami.
    
    En arpentant le rayon sextoys, j'aperçois la commerciale. Elle regarde des tenues sexys et de la lingerie coquine. Elle a un petit panier à la main, comme si elle faisait son petit marché et porte de grosses lunettes de soleil, comme si elle ne voulait pas être reconnue.
    
    Alors qu'elle examine une mini-jupe rouge, je m'avance vers elle.
    
    - Je suis sûr qu'elle vous irait très bien.
    
    Elle me reconnait et me toise du regard.
    
    - Tu crois? J'hésite, je n'ai pas l'habitude de porter de la couleur.
    
    - Oui, avec ça, les clients signeront sans discuter les contrats, en plaisantant.
    
    Miracle, elle me décroche un sourire. Elle a les dents du bonheur, façons Vanessa Paradis. C'est peut-être pour ça qu'elle ne sourit jamais.
    
    - Le jour où tu me verras arriver comme ça ...
«1234...8»