1. Claudine, Professeur de Français 11


    Datte: 14/08/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bytrouchard

    Cette histoire tirée de mes archives a été écrite il y a une dizaine d'année par un certain Geronimo. Aujourd'hui vous pouvez trouver sur ce site certaines de ses histoires sous le pseudo Elko. Mes remerciements à cet auteur.
    
    ***********************************
    
    Un silence pesant règne dans la Mercedes qui nous ramène chez moi. Jessica nous a de nouveau humilié Sylviane et moi en nous exhibant dans le centre-ville, nous faisant rougir de honte en croisant des personnalités qui nous ont dévisagées, choqués de voir ces deux femmes respectables habillées comme des putes.
    
    Nous entrons dans mon pavillon et nous devons nous déshabiller. La séance d'« exorcisme », que ce prêtre pervers a infligé à Sylviane, a beaucoup amusé Jessica et elle raconte la scène à Rachid et Bruce. Sylviane a enlevé ses vêtements et elle déambule dans le salon uniquement vêtue de ses talons rouges et ses bas blancs.
    
    Pour ma part, Rachid a soulevé ma jupe dévoilant mes bas gris et il a ouvert mon chemisier, baissant mon soutien-gorge. Mes seins sont à la vue de tous et Bruce ou Rachid ne se prive pas de me les triturer à chaque occasion.
    
    Il est midi et nous devons préparer le repas et faire le service accompagnées par Charles et Paul, qui n'est plus habillé en soubrette. Ils sont nus tous les deux, l'érection de leurs sexes entretenue régulièrement par Jessica ou Leila qui toutefois leur interdit d'éjaculer. Nous mangeons ensemble dans une ambiance glauque, Paul et Charles étant masturbés par ...
    ... Leila qui est assise entre eux deux pendant que Sylviane coincée entre Rachid et Jessica se fait peloter ses gros seins. Bruce lui plonge régulièrement deux doigts dans ma fente. J'ai l'impression que le repas dure des heures.
    
    Rachid prend son portable et appelle plusieurs personnes leur donnant rendez-vous dans le nouveau parking souterrain que la Municipalité a fait construire. Jessica et Leila nous entrainent Sylviane et moi dans ma chambre en nous annonçant une promenade dominicale. Nous devons nous déshabiller totalement et mettre les vêtements que nous tendent nos « maitresses ». Je dois enfiler un élégant tailleur blanc sur des bas blancs avec les inévitables talons aiguilles également blancs. Sylviane, elle, porte une jupe droite serrée avec des bas nylons et une veste avec un col en fourrure sans rien en dessous bien sûr. Habillée, pour une fois, très bourgeoise, Jessica m'explique qu'en fait nous allons retrouver des internautes qui par le biais du site internet ont souhaités rencontrer ces deux bourgeoises salopes. Elle précise avec un sourire pervers que nos maris nous accompagnent cette fois.
    
    Nous prenons la Mercedes et nous nous dirigeons, de nouveau, vers le centre-ville. Nous arrivons très vite devant le parking et descendons la rampe d'accès. Le responsable de la caisse, qui pour une fois n'est pas automatisée, nous annonce le prix pour 2 heures et bien entendu, je suis contrainte de payer. Nous nous garons dans le troisième sous-sol du parking. Comme ...
«1234...»