1. baisé dans le bus début l'aéroport par un inc


    Datte: 14/08/2021, Catégories: Anal Première fois Auteur: pompier37

    J’ai toujours été très attiré par les femmes jeunes, mais il est à noter que depuis trois ou quatre ans, 3 des femmes qui me donnent le plus de plaisir, tournent plutôt autour de la cinquantaine et l’une d’entre elles, vient même de fêter ses 68 ans ! Ma copine, n’a même pas encore 30 ans, mais c’est une jeune femme exceptionnellement belle et nous sommes très amoureux l’un de l’autre. Malheureusement, je n’ai jamais été fidèle, et ça, aussi loin que remontent mes souvenirs.
    
    Le sexe a toujours été pour moi, une sorte de compensation, une facilité à passer un moment agréable ; et je n’ai jamais eu aucun tabou, avec aucune des femmes que j’ai baisées. Et puis, il y a environ deux ans, par le plus grand des hasards, j’ai eu cette première expérience avec le chien de mes amies. Expérience renouvelée quelques jours plus tard. Puis cette rencontre aussi improbable qu’inattendue avec deux transexuelles, cette aventure sur les quais, un soir avec un vieux monsieur et son chien et enfin ce vieux que j’ai baisé pendant son sommeil il y a quelques mois.
    
    Toutes ces histoires sont vraies, et toutes ont été publiées sur ce site. Tout cela pour vous dire, que depuis cette première expérience, je me suis posé beaucoup de questions sur ma sexualité, mais bon le temps a passé et je fais avec... Ce qui m’amène à présent, à vous raconter cette nouvelle histoire, telle que je lai vécue il y a quelques semaines. J’étais en route pour l’aéroport et pour une fois, j’avais décidé de laisser ma ...
    ... voiture et d’y aller en bus. Gain de temps assuré, me suis-je dit... J’avais 4h devant moi, il était 18h et à cette heure-ci, il n’y a pas beaucoup de circulation sur ce trajet.
    
    Me voilà donc dans le bus, qui en revanche lui, était bondé. Les gens rentraient et sortaient en se frottant les uns aux autres. Je n’étais pas habitué aux transports en commun, mais cela ne semblait déranger personne. J’ai enfin trouvé non sans mal, une place debout, presque au fond contre une fenêtre, le chemin étant assez long, autant ne pas être trop dérangé. Au premier arrêt, et malgré ce mouvement de foule, une femme avait réussi à se glisser devant moi. Elle était si collée, que je pouvais même sentir ses fesses contre ma braguette. Presque au même moment, j’ai senti quelqu’un collé derrière moi.
    
    Et bien comme ça au moins, je suis bien calé, pensais-je, en riant de moi-même, et le bus de démarrer. Les va-et-vient de la circulation et les freinages fréquents, commençaient à me mettre dans l’embarras, car j’avais peur que la femme devant moi, s’aperçoive que je commençais à bander. Mais cette femme d’une bonne cinquantaine d’années, ne semblait pas gênée le moins du monde de cette situation. Peut-être, elle ne me sentait même pas d’ailleurs, ou simplement habituée et blasée de cette promiscuité dans les bus, aux heures de pointe.
    
    En revanche, c’est moi qui ai été plutôt gêné, quand j’ai senti que mon voisin collé derrière moi, ressentait la même chose. Je n’ai pas osé me retourner, pour ...
«1234»