1. Un voisin serviable


    Datte: 21/07/2021, Catégories: Hardcore, Auteur: NathanPortman

    Je savais bien que c’était mon proprio qui frappait à ma porte. Déjà le mois dernier, j’avais eu du mal à payer mon loyer. Heureusement, mes parents avaient pu m’envoyer un mandat.
    
    Là, ça faisait quinze jours de retard. Une copine de la fac m’avait proposé sa solution : baiser avec des amateurs de jolies étudiantes mais ça m’avait rebutée.
    
    Le coups sur la porte se faisaient insistants et il a bien fallu que j’aille ouvrir. C’était lui. Je lui ai dit que je n’ai pas encore l’argent mais il a poussé la porte et il est entré.
    
    - Vous comprenez, a-t-il ajouté, je n’ai que cet argent pour vivre et payer mes impôts !
    
    J’avais toujours pensé que c’était un vieux garçon et peut-être même un homosexuels tellement il avait les manières précieuses de ces types.
    
    - Je pourrais faire un effort ce mois-ci, a-t-il ajouté !
    
    J’attendais la suite.
    
    - Vous êtes jolie… Est-ce que vous accepteriez de dîner avec moi ?
    
    - Ici ? Chez vous ?
    
    - Non ! Je vous emmène au restaurant ! Ça me plairait beaucoup de me retrouver avec une jolie fille, a-t-il ajouté !
    
    Il a fini par me convaincre. J’ai enfilé mes chaussures et mis une veste et je suis parti avec mon proprio. Nous avons dîné dans un très bon restaurant. Il s’est contenté de me poser des questions sur mes études mais il ne m’a pas dit grand chose sur lui. Après, nous sommes rentrés et il m’a souhaité une bonne nuit.
    
    Je me suis allongé sur mon lit. J’étais bien contente qu’il ne se soit rien passé d’autre d’autant plus ...
    ... qu’il m’avait dit qu’il ne faudrait pas que ça se reproduise le mois suivant, ajoutant qu’il n’aurait aucun mal à me trouver un ou une remplaçante car pour moi, cela signifierait la rue.
    
    J’ai fait tout ce que j’ai pu pour pouvoir payer mon loyer, allant même jusqu’à distribuer des prospectus dans la rue mais ça n’était pas suffisant. Si au moins j’avais eu le courage d’aller trouver mon proprio mais j’étais timide et j’ai attendu qu’il vienne me voir.
    
    Il est venu chez moi le dimanche suivant. Il a frappé à la porte et j’ai ouvert tout de suite. Il m’a tout de suite dit que je suis en retard puis il a ajouté que le mois précédent, il avait été gentil avec moi.
    
    - Vous n’auriez pas une idée pour vous faire pardonner d’être encore en retard, m’a-t-il dit ensuite ?
    
    Je lui ai répondu que je suis désolé et que je ne sais pas comment.
    
    - Vous n’avez pas beaucoup d’imagination, a-t-il insisté !
    
    Je ne voyais pas ce que je pouvais faire. Il m’a alors raconté que certaines étudiantes font des passez pour se faire de l’argent. C’était ce que m’avait dit mon amie étudiante.
    
    - Je vous éviter une étape, a encore ajouté mon propriétaire ! Vous n’aurez pas d’argent à me donner !
    
    Je ne comprenais pas ou je ne voulais pas comprendre et puis j’ai compris.
    
    - Vous voulez que je fasse l’amour avec vous ?
    
    Il me regardait sans dire un mot.
    
    - Je pensais que vous étiez homosexuel…
    
    Ça m’avait échappé.
    
    - Qu’est-ce qui vous fait croire ça, m’a demandé mon propriétaire ...
«123»