1. Elle s'offre aux autres, pour moi (3)


    Datte: 21/07/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Julien699

    Nous avons une charmante petite maison située au pied d’une colline. Le salon donne sur un balcon, et si on se tient sur celui-ci, on peut apercevoir la mer décorer l’horizon. Le son des vagues nous parvient la nuit, quand le bruit des voitures se fait plus rare.
    
    Quand je passe la porte d’entrée, je me dirige vers la cuisine où je prends un verre de vin. Chloé me rejoint. Elle m’embrasse. Je lui serre un verre et elle le boit d’une traite. Philippe referme la porte et s’installe sur le canapé. Chloé enlève ses talons et son jeans qu’elle laisse par terre. Elle garde son pull et son string noir. Philippe baisse son pantalon et son boxer. Ils finissent ce qu’ils ont commencé dans la voiture pendant que je regarde, appuyé contre le cadre de la porte, verre à la main. Je finis de boire ce dernier et je le dépose vide sur la table basse. Je m’installe à côté de Chloé, cette dernière pose sa main sur mon genou, pendant qu’elle suce le gland de Philippe. Le bruit qu’elle fait en poussant sa queue jusqu’au fond de sa gorge me fait frémir. Chloé la fait ressortir et lèche les couilles en battant des cils. Ses yeux bleus me parlent, me demandent si j’aime voir ma femme prendre une queue devant moi. Comme réponse, j’attire son visage vers moi et l’embrasse.
    
    Philippe place Chloé sur ses genoux et tire sur le fil enterré entre ses fesses. Elle gémit dans ma bouche pendant que Philippe suce son cou et ses seins en faisant glisser son pull sur ses épaules, elle finit par le faire ...
    ... descendre jusqu’à la taille, formant comme une ceinture qui surplombe ses fesses. Philippe finit par tirer son string de côté pour permettre à son gland d’entrer en contact avec sa chatte mouillée.
    
    — J’ai une capote dans mon jeans Philippe, lâche Chloé en passant sur mes genoux.
    
    Pendant que Philippe va chercher la capote, Chloé reste assise sur mes jambes. Je sens la chaleur qui émane de sa chatte me réchauffer les cuisses. Je passe ma main entre ses jambes qu’elle écarte sans attente. Elle entrouvre les lèvres et soupire quand je plonge un doigt en elle. Nos regards liés baignent dans une passion dévorante.
    
    — Tu vas le laisser me baiser ? gémit-elle en remuant son bassin sur mon doigt.
    
    — Il veut te baiser.
    
    — Une fois, j’ai écarté les jambes au bureau, et il m’a vu faire.
    
    — Il a aimé ?
    
    — Il a bandé.
    
    Elle gémit encore plus, elle bouge plus fort sur mes doigts trempés par sa chatte.
    
    — Tu es mauvaise chérie.
    
    — Toi aussi tu bandes fort, je la sens contre mes fesses. Oh !
    
    Philippe revient après avoir mis la capote. Chloé s’allonge à l’autre bout du canapé. Elle relève doucement une de ses jambes, sans pudeur et avec une gracieuse souplesse, Philippe la pose sur son épaule et frotte sa queue le long de sa chatte, appuyant sur son bouton et ses lèvres gorgées de plaisir. De là où je me tiens, je vois Philippe de dos, remuant son bassin doucement sur ma femme qui a les jambes largement écartées, l’une sur son épaule et l’autre sur son genou. Philippe ...
«12»