1. J'ai été baisée


    Datte: 20/07/2021, Catégories: Anal BDSM / Fétichisme Partouze / Groupe Auteur: sexonly2017

    2 août 2017
    
    Quand je me suis réveillé ce matin, j’avais encore le trou du cul juteux. Les gars sont arrivés vers l’heure du souper hier soir. J’étais en train de cuisiner. Simon est allé me chercher des vêtements plus à son goût. Il n’aime pas quand je porte des pantalons ou des shorts. Je ne suis pas assez accessible. Il est allé chercher ma robe noire échancrée, qui montre bien mes cuisses et qui a un décolleté très profond. Alain est arrivé avec une bouteille de vin. J’adore le vin rouge…
    
    J’ai servi à souper à mes hommes. Simon a ouvert mon décolleté. Il aime que j’aie les seins sortis. Il s’en est d’ailleurs servi comme assiette, en les recouvrant de patates pilées et en les tétant avec sa bouche. C’était un peu chaud, mais c’était bon.
    
    Alain m’a assise sur une chaise et a attaché mes mains derrière mon dos. Il m’a fait boire directement à la bouteille. Simon est sorti, il avait envie de bière. Je suis donc resté avec Alain qui se masturbait en me regardant, attachée sur ma chaise, pendant qu’il se masturbait à quelques centimètres de ma face.
    
    Simon est revenu, a offert une bière à Alain et ils ont regardé un film de cul. Je suis à eux, ils décident.
    
    On a sonné à la porte. Un ami de Simon est venu faire un tour. Simon lui a offert une bière et il s’est assis dans le salon. Ils ont roulé un joint, puis l’on fumé en regardant le film. Simon lui a dit que si ce n’était pas assez, il pouvait se servir de moi.
    
    Mes hommes adorent me prêter alors ils étaient ...
    ... plus qu’heureux de le laisser faire. Comme mes seins étaient déjà disponibles, il a commencé par là. Il les a pris dans ses mains, les a tâtés, puis goûté. Il a ensuite ouvert ma jupe et a tiré mes jambes vers le bord de la chaise pour que ma vulve soit disponible. Il a enfoncé quelques doigts, puis les a sortis et s’est levé. Son pantalon faisait une bosse juste à la hauteur de mes yeux. Il a regardé Simon et Alain, qui nous regardait. Il a donc baissé son pantalon pour me montrer sa queue. Elle était grosse, dure et sentait bon, Il a tenté de l’enfoncer dans ma gorge, mais ma bouche est petite et je me suis étouffé. Simon m’a donc détaché de ma chaise pour m’étendre sur le dos, sur la table, les mains attachées aux pattes de la table. Il sait que quand ma tête est renversée par en arrière, ma gorge est plus ouverte. Leur ami est donc venu devant moi et a commencé à faire glisser sa queue dans ma bouche, sur ma langue, ça goûte sucré. Il glisse très lentement et enfonce de plus en plus sa belle grosse queue dans ma bouche.
    
    Je fais de mon mieux pour la prendre, mais elle est vraiment grosse. J’ai l’impression qu’on peut la voir passer dans ma gorge étirée.
    
    Simon et Alain passent derrière moi et commence à mettre leurs doigts dans mon vagin. J’aime quand ils l’ouvrent avec leurs deux mains. J’aimerais pouvoir toucher à la queue qui me fourre la face, mais je ne peux que gémir quand il la sort et que je peux enfin respirer.
    
    Simon l’appelle auprès de lui. Il veut lui ...
«123»