1. J'invite un homme dans notre couple


    Datte: 19/07/2021, Catégories: fhh, couple, hotel, Voyeur / Exhib / Nudisme BDSM / Fétichisme massage, Oral pénétratio, fdanus, yeuxbandés, init, tutu, couple+h, Auteur: Petites Douceurs

    Dans une ville des Hauts de France, un samedi de printemps. 16 h 30, il est l’heure que nous partions vers le lieu de rendez-vous si nous ne voulons pas être en retard. Depuis quelque temps maintenant, j’organise ce qui promet d’être une délicieuse soirée, un moment intense et mémorable. Un de ces moments qui forgent notre histoire de couple.
    
    Tu es très belle, tu t’es apprêtée juste ce qu’il faut, comme j’aime. Nous avions choisi ensemble les vêtements que tu porteras aujourd’hui. Une robe sexy, des bas noirs, cette paire de chaussures que tu ne mets que dans ce type d’occasion. Tu es maquillée sobrement, ce qui te donne tellement de charme. Mon cœur bat plus fortement, ta tenue me rappelle que c’est aujourd’hui que ça se passe.
    
    Comme souvent, j’ai ces mots qui me viennent à l’esprit : je suis tellement heureux de t’avoir épousée. D’être celui qui partage ta vie. Fier aussi que nous ayons su maintenir cette flamme allumée, aussi vivace. Et en ce samedi, la vivacité de cette flamme va être le cœur de nos attentions.
    
    À cette heure, mes sentiments sont mélangés. Non pas te concernant, mais j’ai à la fois, hâte de vivre cette soirée et j’espère aussi que tout se passera comme je l’ai imaginé, voire encore mieux.
    
    Comme toi, j’ai tenté de faire des efforts vestimentaires, même si c’est en général bien plus simple et banal pour un homme. Nous vérifions que nous avons tout, le sac est près, il ne nous reste plus qu’à fermer la maison.
    
    J’aime ce moment où nous nous ...
    ... retrouvons dans la voiture. Le temps s’arrête, ou plus précisément, le temps est près de s’arrêter. Nous savons, toi et moi que, lorsque nous serons arrivés à destination, le temps se stoppera. Nous ne saurons plus où nous sommes, quand nous sommes. C’est une caractéristique majeure de ces soirées.
    
    Mes mains sont baladeuses. Je te caresse doucement la cuisse. Tu ronronnes de satisfaction. Je remonte sur le haut de tes cuisses vers ton string. Je le caresse d’un doigt rapide sur le tissu délicat, juste sur ton petit bouton. J’adore ça. Tu me réprimandes gentiment. Un jeu qui me rappelle que tu aimes ces caresses, mais que tu préfères te ménager, car la soirée risque d’être longue. Je glisse désormais ma main dans ton soutien-gorge, caresse, masse ton sein droit (d’ailleurs seul à pouvoir profiter de ce type d’attention lorsque je suis dans la voiture)
    
    — Retire ta main, je te rappelle que tu conduis !
    — Si je résume mon cœur, je n’ai ni le droit de toucher ta cuisse ni le droit de toucher tes seins ? C’est ça ?
    — C’est tout à fait ça, me réponds-tu.
    
    Paradoxalement, tu mets à ton tour ta main sur ma cuisse, puis tu jauges de la bosse que fait mon sexe à travers mon pantalon.
    
    — Je n’y peux rien, tu me fais de l’effet !
    
    Nous en rions ensemble. Quelques minutes passent, le trajet se déroule devant nos yeux et nos esprits rêveurs.
    
    — Je t’aime, mon cœur.
    — Moi, aussi je t’aime, mon amour.
    
    Nos yeux se croisent, et tout notre amour est résumé dans ce regard. Nos ...
«1234...10»