1. Ludo vs Elise - 1


    Datte: 19/07/2021, Catégories: fh, fhh, fbi, hbi, hplusag, fplusag, frousses, gros(ses), groscul, hotel, voyage, volupté, cérébral, Masturbation Oral fgode, nopéné, ecriv_c, Auteur: Lys d'Oran & Domi Dupon

    Quand un Français, pur hétéro, ex-amant d’un trav, rencontre une Québécoise, lesbienne, amante d’un gay…
    
    ---ooo---
    
    Alors chuis r’parti sur Québec Air, TransWorld, Northern, Eastern, Western…
    
    p’i Pan-American…
    
    Lorsqu’il se pencha vers le hublot, Ludo admira l’ombre de l’Airbus, tache noire glissant sur la blancheur immaculée du Groënland. Cette tache noire, c’était lui qui avait souillé tout ce qu’il avait touché. Se renfonçant dans son siège, il ferma les yeux et plongea dans son passé. En quelques flashs, il revécut la succession d’évènements qui l’avait conduit à ce vide affectif dans lequel il tentait de surnager aujourd’hui. Cette vie familiale, somme toute banale, mais heureuse avec Josette. L’apparition de Noël. Son désir/amour pour lui jusqu’à le faire devenir Noëlle. Le partage de cet Amour avec Josette. Et puis la chute : la jalousie jusqu’à l’obsession. Le rejet des deux êtres. La solitude. Depuis, et ça allait d’abord faire trois ans, il s’était totalement immergé dans son travail. Et les affaires marchaient ! C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il volait vers Montréal. Il collaborait depuis plusieurs mois avec une grande société canadienne qui travaillait sur le réseautage informatique et il devait rencontrer les pontes de cette entreprise pour adapter ces produits au marché français et finaliser leur accord.
    
    Mais il n’avait personne avec qui partager cette réussite. Pourtant ce soir, il allait dîner en tête à tête avec une femme… Une éternité ...
    ... que cela ne lui était arrivé ! Une drôle de dame, d’accord ! D’abord seulement une voix off traduisant les propos de ses interlocuteurs anglophones lors des vidéoconférences, Elise était en fait la personne avec laquelle il avait le plus travaillé. Son agence avait en charge tout le boulot de traduction et d’interprétariat. Ils avaient longuement et régulièrement correspondu par courrier, par courriel et par téléphone. Tant qu’ils n’échangèrent qu’à travers le mode écrit, leurs rapports restèrent uniquement et froidement professionnels. Mais, au fur et à mesure de l’avancée des négociations, ils durent recourir de plus en plus fréquemment au téléphone. La fraîcheur et le naturel de son interlocutrice, rapidement, abaissèrent certaines barrières. Ludo se prit à apprécier ces conversations et une certaine complicité naquit. Progressivement, ils quittèrent le terrain unique du business pour s’aventurer sur un terrain plus privé. Enfin, surtout Élise, Ludo gardant pour lui ses secrets.
    
    Pourtant, peu à peu, sa garde tomba. Il faut dire que, avec une naïveté touchante, Élise lui avait appris qu’elle était mariée… avec une femme ! Son aveu, autant par le naturel avec lequel il avait été énoncé que par le fait qu’il l’excluait en tant que dragueuse/draguable potentielle, le rassura. Il se laissa aller à parler de sa solitude, de son mariage raté (sans entrer dans les détails, bien évidemment). Il en arrivait à attendre ses coups de fil, seul contact un tant soit peu vivant qu’il ...
«1234...17»