1. Anna et moi


    Datte: 17/07/2021, Catégories: fh, ff, Collègues / Travail piscine, cérébral, vidéox, Masturbation massage, Oral pénétratio, confession, initff, extraconj, fplusag, Auteur: Love Doctor

    Je n’ai jamais été attirée par les femmes. Enfin, pour être plus précise, je n’avais jamais été attirée par les femmes jusqu’à l’arrivée d’Anna dans mon service.
    
    Mariée depuis 20 ans avec le seul homme de ma vie, le fantasme de la bissexualité n’était pas fait pour moi au grand regret de mon coquin de mari qui rêvait de me voir dans les bras d’une autre ! Mais à 48 ans et pas trop à l’aise dans mon corps, je ne me voyais pas oser tromper Didier, et encore moins avec une femme…
    
    Oui, mais Anna est arrivée en CDD… Avec la fraîcheur de sa jeunesse et son physique plantureux, elle a de suite plu aux hommes et exaspéré la plupart des femmes… Il faut dire que la belle avait des atouts : 24 ans, blonde, au moins 1,70 m pour 60 kg environ, des yeux clairs et une poitrine opulente, elle attirait les regards mais avait le talent de ne pas en abuser et était souriante avec tout le monde.
    
    Ma responsable m’avait confié la mission de former cette jeune fille, et je prenais mon rôle très à cœur, me sentant comme sa grande sœur, voire même sa mère parfois ! Les bureaux n’étant pas immenses ; nous étions souvent amenées à nous frôler en toute innocence, en tout cas de ma part. Je ne voyais rien de mal à des gestes amicaux que ma jeune collègue me prodiguait parfois : main sur l’épaule ou au creux des reins pour passer derrière moi, bises le matin et le soir, et sourires complices très fréquents.
    
    Je ne savais pourtant presque rien de sa vie privée : célibataire, elle habitait près ...
    ... du bureau a priori seule et repoussait avec le sourire toutes les tentatives de drague des jeunes hommes du bureau. Anna me parlait juste de ses sorties avec ses amies, de ses séances de sport ou de ses week-ends dans sa famille sur la côte. Bref, nous étions collègues sans être réellement amies, et les choses en restaient là jusqu’au fameux SMS…
    
    @@@@
    
    Le mois d’août arriva et je pris mes congés. Anna ne pouvait faire de même, compte tenu de son CDD et travaillait en effectif réduit au bureau, trouvant les journées parfois bien longues… et souvent m’envoyait des SMS amicaux auxquels je répondais selon mes disponibilités et mes envies.
    
    Allongée sur un transat près de notre piscine, je bronzais tranquillement à côté de mon chéri lorsque mon portable m’avertit d’un SMS. À moitié somnolente, je ne réagis pas de suite et Didier me tendit l’iPhone.
    
    — Tiens, c’est ta collègue Anna.
    
    Je sortis de ma torpeur et fus surprise par son contenu : « Tu me manques, ma Val. Bisous… » Avec des smileys en forme de cœur… C’était la première fois qu’Anna se comportait de cette manière et je fus si surprise que le rouge me vint aux joues. Que voulait-elle dire ? Mon époux remarqua mon changement d’attitude et je lui lus le texto. Il sourit malicieusement.
    
    — Elle a flashé sur toi, c’est tout.
    — Tu es bête ! Elle pourrait être ma fille !
    — Et ?
    
    Il avait raison ; Anna avait 24 ans mais était donc une adulte qui pouvait choisir des partenaires de l’âge de son choix. Le souci était ...
«1234...7»