1. Auriez vous besoin d'un plombier?


    Datte: 17/07/2021, Catégories: Masturbation Première fois Anal Auteur: sirius333

    En sonnant à votre porte, je vous découvrait, si désirable, avec une petite jupe qui laissait entrevoir vos jambes fines et gainées, un chemisier dont le décolleté a du mal à cacher ces seins aux pointes déjà tendue, et des yeux qui appellent à la gourmandise.
    
    Ma réjouissance retenue, mais déjà visible m'a presque empêché de vous demander le but de ma visite.
    
    vous me présentez la raison de la ma venue,en m’invitez à vous suivre dans la cuisine, et en tentant de m'expliquer que le robinet de l'évier fait ceci quant vous faites cela, tous ça le dos tournée, me laissant le plaisir d’apprécier une chute de rein, joliment mise en valeur sous votre jupe tendue par vos courbes, et qui m'offre la vue sur une paire de fesse semblant crier "à l'aide, libérez moi", et des jambes si longues, que je commence à les remonter dans ma tête, cherchant à deviner la limite d'une paire de bas que j'espère.
    
    Votre petit cul qui se dandine dans ma tête, et déjà mes mains glissent sur une colonne de chair grandissante et fière, excitée par la chaleur d'un jet de douche qui me berce et m'enfonce encore plus dans ce rêve. Je bande et je commence à avoir envie...de vous.....
    
    Malgré la déconcentration qui me guette, très professionnel, je tente de chercher la raison d'un dysfonctionnement sanitaire dont je me fout pas mal maintenant, et imagine déjà vos mains se saisir de mon désir qui s'est réveillé à votre rencontre. je plonge la tête dans le meuble évier, vous suivez mon exploration en ...
    ... vous accroupissant devant moi...
    
    ...Mes phalanges se serrent et glissent de plus en plus sur ma bite toute mouillée, le clapotis de la douche, votre image qui tourne en moi, accroupie, laissant apparaître dans l'échancrure de votre jupe, vos cuisses légèrement entrouvertes, et la limite de vos bas qui me filent un coup de fouet, et qui accentue le va et vient sur mon envie d'en finir. Mais j'en suis qu'au tous début d'une exploration si féerique...
    
    "Pourriez vous m'éclairer avec ma torche s'il vous plait?"
    
    Vous vous retournez, encore ce jolie cul presque sur mon visage, et la bosse qui me fait mal, votre sourire, vos lèvres coquines, qui ensoleillent aussitôt un avenir immédiat.
    
    "Vous voyez là?, non pas là!, ça peut venir de ce petit machin....." bref, dire n'importe quoi!! pourvu que votre tête s'abaisse assez pour me laisser plonger le regard dans votre décolleté, contourner ces lobes qi balancent, et me laisser bander encore plus.
    
    Oups!, vous manquez de basculer contre moi
    
    D'ailleurs, votre main se pose dessus , oh, juste pour vous retenir d'une chute inexorable vers l'avant, ou que sais-je...mais le résultat....
    
    ...Je dégage mon gland rouge de sang, gonflé par le désir qui se construit petit à petit, et tire sur la peau pour le découvrir, je me branle, de plus en plus fort, je pense à vous, mais retiens le plaisir, je n'en suis qu'au début de mon envie de vous culbuter dans mon esprit. Tenir encore!! Tenir........
    
    Mes yeux gonflés d'envie se plantent ...
«123»