1. Baise dans la nature


    Datte: 10/06/2021, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Jean11

    L'été dernier Justine et moi Jean avons été en vacances en Provence et nous aimons nous balader dans la nature.
    
    Ma Justine est une beauté dans tous les sens du terme, elle le sais et aime mettre ses formes en évidence et même exhibitionniste parfois et ce pour mon plus grand plaisir. La nature m'a doté d'une belle grosse bite et elle s'en occupe très souvent et je devrais dire parfois un peu trop souvent car elle est une addict de sexe.
    
    Ce matin on décide de faire une petite randonnée, elle en jupette et t shirt sans aucun dessous et moi un short et t shirt et un sac à dos.
    
    Après une heure de marche, on fait une petite halte et on s'assied chacun sur un gros rocher.
    
    J'avais une belle vue sur sa chatte totalement épilée et elle me provoque en passant un doigt entre ses lèvres vaginales.
    
    Ma bite s'est réveillée, je me redresse et jette un coup d’œil autour de moi, personne, descend mon short et lui donne ma bite à sucer .
    
    Gourmande comme elle est, elle me suce le frein, elle sait s'y prendre ma salope, me mouille toute la longueur de mon mandrin et l'enfonce aussi loin qu'elle le peux. Mon gland lui titille sa gorge et commence des vas et vient sur ma queue bien tendue.
    
    -suce moi bien comme il faut ma chérie
    
    Elle me suce d'une manière experte en se caressant la chatte et en miaulant doucement.
    
    -maintenant salaud tu vas me faire jouir en pleine nature, tu vas me baiser comme une reine et tu as intérêt à assurer mon petit mari.
    
    Elle vois un rocher ...
    ... plus approprier un peu plus loin, s'abaisse et met sa croupe bien en évidence.
    
    Ma bite est douloureuse tellement je bande a voir sa chatte que je connais très bien mais jamais vu exposer au soleil comme en ce moment.
    
    Je m'approche et plaquer ma bouche sur sa fente ruisselante de cyprine. Le goût légèrement salé et acidulé de sa cyprine était divin ! Je la lèche tout du long et après avoir décalotter son clitoris, je roule son clitoris entre mes doigts. Déjà des gémissements se font entendre et ma langue s'enfonce dans ses entrailles juteuses et que je crois sans fond.
    
    - Ouiii …humm…vas-y Jean, bouffe la moi encore! Enfonce ta langue… Mets tes doigts aussi, continue, vas-y salaud!
    
    J’enfonce deux puis trois doigts en elle et les remuent surtout en profondeur profondeur…
    
    Pendant que mes doigts explorent son intérieur, ma bouche quitte sa chatte et je lèche et suce son intérieur de cuisses. Elle est très sensible à ces caresses et sa réaction ne se fait pas attendre.
    
    Je la sent trembler et je me dis qu'elle va avoir un orgasme très fort et bruyant
    
    - Ah oui salaud que c’est bonnnnnnnn continueeeeee non arrêteeeeeee ! je vais…ouiiiiiii continue…ah ah oui, je jouissssssss ! Ahhhhhhhhhh
    
    Et la salope éjecte un flot de mouille sur mes doigts et son jus dégouline le long de l'intérieur de ses cuisses pendant qu'un écho renvois son cri.
    
    Elle reprend un peu ses esprits et me dis:
    
    - Bon début salaud et maintenant enfonce ta grosse bite en moi ! dépêche toi je ...
«123»