1. L'enseignante Pt. 02


    Datte: 08/06/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byLecteur9

    Le lendemain matin les yeux rougis par les pleurs, Catherine se leva comme un automate, son mari venant de partir travailler. Seule, la jeune femme réfléchissait à sa position, et elle comprit qu'elle ne pouvait pas endurer un scandale dans la position sociale où elle se trouvait. La jeune rousse ne pouvait pas non plus se permettre d'obéir à ces deux gamins dépravés.
    
    Pourtant comme lui avait dit Joussouf, elle n'avait aucun choix, mais de là, à leur obéir et a subir........
    
    Puis repensant à la nuit dernière, Catherine sentit son visage s'empourprer et sentit un frémissement lui parcourir la colonne vertébrale. La jeune professeur avait aimé, oui elle en était sûre, elle avait adoré cela........
    
    Puis escomptant qu'elle ne l'avait pas trop montré et dégoûtée par ce que Catherine découvrait en elle, la jeune femme se promit de tout faire pour contenir ce chantage. Elle alla se vêtir, choisissant une robe noire en coton, assez légère et ample, assez sobre mais boutonnée devant et au décolleté profond, dénudant sa poitrine plus que ce qu'elle n'aurait voulu. La jeune femme l'enfila, pressée et fébrile, se représentant les réactions que cela susciterait chez les deux élèves.
    
    Puis au dernier moment elle décida qu'il était hors de question de leur obéir et la jeune rousse enfila une petite culotte en dentelle noire, sexy, dont la bande de tissu s'insinuait bien entre ses fesses. Mais elle restait la poitrine dégagée, la laissant ressortir sous le fin tissu de la ...
    ... robe.
    
    Catherine se coiffa en chignon, enfilant un collier en or et s'examinant, elle découvrit dans la glace une superbe jeune femme élégante et raffinée, à la silhouette et aux formes très voluptueuses......
    
    La jeune femme arriva en cours un peu troublée, et prenant une profonde inspiration, elle entra dans la classe. Catherine poussa un petit soupir de soulagement en découvrant la classe entière, turbulente à son habitude mais personne ne semblait être au courant de ce qui était passé la veille. Elle aperçut Joussouf et Mahoui au fond de la classe, en grand conciliabule mais ne faisant pas de bruit, manigancant à voix basse, la dévisageant un instant quand la jeune femme entra.
    
    L'institutrice commençait son cours qui se déroula sans interventions puis pour les travaux pratiques de physique la classe se divisa en deux. Il restait une quinzaine d'élèves dont Joussouf et Mahoui. Elle leur énonca les expériences à faire et parcourait les rangs pour expliquer ou aider ceux qui le lui demandaient.
    
    Soudain Joussouf leva la main et l'appella doucement.
    
    - Madame...pouvez vous venir s'il vous plaît?...
    
    La jeune rousse ébauche un bref sourire et elle se dirige sans gêne apparente, du moins l'espérait-elle, vers les deux élèves dont la table se trouvait à l'écart au fond de la classe. Ils semblaient travailler et Catherine se pencha un peu vers Joussouf, debout entre les deux élèves assis sur leur hauts tabourets.
    
    Ce dernier lui montra une feuille blanche et murmura en ...
«1234...10»