1. Ladytv et séance soumission


    Datte: 04/06/2021, Catégories: Anal BDSM / Fétichisme Transexuels Auteur: ladytv

    suite et fin
    
    ...les minutes m'ont paru interminable tellement mon cul était forcé mécaniquement par la fuck machine, j'avais l'anus en feu d'autant que le gode ressortait entièrement de mes fesses pour me perforer à nouveau à répétition ; j'étais enculée inlassablement par un métronome...
    
    De temps à autre on avait pitié de moi, on venait mettre du lubrifiant sur le gode sans oublier au passage de se faire remercier en m'enfonçant leurs queues dans la bouche. Une salope s'est mise à jouer avec la vitesse de l'engin, elle a même poussé le vice à bien m'écarter les fesses pour mieux voir la bite de latex entrer et sortir de mon fion. Pour finir elle est venue coller son cul gluant d'excitation à ma bouche pour se faire plaisir sur ma langue. Enfin au bout de minutes qui m'ont parues des heures on est venu me détacher pour m'amener dans la pièce voisine, on m'a faite asseoir sur un tabouret et on m'a dit que la pute (ma maîtresse) avait envie de pisser. J'ai compris qu’elle était supendue par des chaines et des sangles car j’ai entendu comme des bruits de poulies et je me suis retrouvée avec sa chatte à hauteur de ma bouche, Sonia visiblement écartelée dans son harnais allait pouvoir se soulager dans ma bouche. Tellement elle avait dû se retenir j’ai immédiatement reçu un jet puissant dans la gorge me provoquant des hauts le cœur.
    
    « Allez avale tout sale chienne, on ne va pas perdre de temps à la détacher, elle nous a dit que t'avais l'habitude de lui servir de chiote ...
    ... t'as pas intérêt d'en mettre partout ».
    
    Bien sûr, j’ai bu tout son champagne sans en perdre une goutte. On m’a félicité et dit que j’aurais droit à une récompense plus tard mais en attendant il fallait que je soulage quelques messieurs que la scène avait passablement excité. J’ai sucé une première queue qui n’a pas tardé à me donner son jus, puis à 4 pattes j’ai resucer une autre queue. Pendant que je suçais j’ai enfin pris une vraie queue dans mon cul, elle était longue et grosse, je sentais bien ses couilles qui venaient buter sur les miennes à chaque coup de queue. Je me sentais bien remplie, sans douleur car même de belle taille sa bite n'avait rien à voir avec le gabarit supérieur de la machine. Le mec m’enculait énergiquement et sans ménagement en me traitant de chienne et en me fessant le cul. Il a bien joui dans sa capote en gueulant que j’étais bonne et j’avoue avoir pris du plaisir à me faire prendre comme ça.
    
    Puis on m’a amenée devant un canapé et on m’a collé la bouche sur une paire de couilles et une queue qui était en train de sodomiser une partenaire. C’est la femme qui imprimait le rythme, elle montait et descendait façon « grenouille » s’enculant elle-même sur la queue. Moi, un coup je léchais la queue et les couilles, un coup je bouffais une chatte bien humide. C’est elle qui a joui en premier m’envoyant dans la bouche sa fontaine en criant son plaisir. Son enculeur n’avait pas joui il a continué sa sodomie tout en m'ordonnant de ne pas arrêter de lui ...
«123»