1. [VU SUR LE NET] Kary-05


    Datte: 04/06/2021, Catégories: BDSM / Fétichisme Lesbienne Inceste / Tabou Auteur: benoit30

    Mercredi 6 avril
    
    Mes chevilles étaient reliées ensemble mais avec un certain degré de liberté, ce qui me permettait de faire de petits pas. Je me suis étendue sur le canapé et, avec un peu de contorsion, j'ai réussi à passer mes bras devant moi. J'ai envoyé un texto à Maîtresse.
    
    "Je suis arrivée à placer mes mains devant moi"
    
    Il me restait encore 2h30 devant moi avant de pouvoir me libérer. Je pourrai le faire vers 14h50, il ne me resterait alors que 60 minutes environs pour me préparer et me rendre au travail.
    
    Avec les mains devant, j'ai réussi à ranger mes jouets qui se trouvaient sur le lit, j'ai pris mon repas de midi en constatant que Madame était partie avec le contrat. J'ai préparé mon souper à emporter pour le travail. Puis je me suis assise au salon, sans allumer la télévision, attendant l'ouverture de ma boite temporelle. J'ai envoyé un autre texto.
    
    "Assise au salon, j'attends l'ouverture de ma boite temporelle."
    
    Encore une heure à attendre l'ouverture. Durant ce temps, je suis passée par une multitude d'émotion. Jusqu'où était prête à aller cette femme pour me dominer? Dans quel guêpier je m'étais fourrée? Elle avait mes clés, mon code, elle s'insinuait dans ma vie sans que je ne proteste. Jusqu'où je la laisserai aller? Mais ces 3 derniers jours ont été pour moi une telle source de satisfaction. J'ai atteint des sommets d'émotions que je n'ai jamais pu atteindre avec mes self-bondage. La raison me disait de mettre fin à cette échange, mais ...
    ... mon esprit pervers m'ordonnait de continuer. Je sentais toujours l'odeur de Maîtresse sur mon visage. J'étais heureuse.
    
    Finalement, à 14h52, la boite temporelle s'est déverrouillée. Je me suis libérée et ranger les derniers jouets bdsm. J'ai allumé mon ordi et j'ai rédigé mon journal intime rapidement.
    
    "Cher journal,
    
    Aujourd'hui, Maîtresse Liane a pris possession de mon corps et de mon esprit de façon officiel grâce à un contrat que nous avons signé toutes les deux. Dans, en ce mercredi 6 avril, je lui appartiens maintenant. Je suis terriblement nerveuse car elle a en sa possession mes clés et mon code d'accès. Suis-je allée trop loin? Je ne le sais pas, mais je n'ai nulle intention d'utiliser mon droit de véto, car cette situation est celle dans laquelle j'ai toujours secrètement voulu me retrouver.
    
    Aujourd'hui, pour la première fois de ma vie, j'ai fait un cunnilingus à une femme. J'ai commencée avec beaucoup de dégoût, mais je me suis aperçue qu'au final j'avais adoré l'expérience. Cela m'a bouleversé. Suis-je lesbienne? Était-ce seulement le plaisir d'obéir? Je ne sais pas...
    
    Je me sens prête à poursuivre l'expérience et j'espère ne pas faire d'erreur en confiant ma vie à cette femme qu je connais à peine pour l'instant. Ma tête est remplie d'image, de désirs, d'interrogations, tout mon esprit est sens dessus dessous. La soirée au travail va être pénible, je crois..."
    
    Après une bonne douche bien méritée pour enlever toute cette sueur de nervosité qui ...
«12»