1. L'Algérie (3)


    Datte: 01/06/2021, Catégories: Gay Auteur: Calinchaud

    C’est avec une certaine gêne que je suis rentré, mal à l’aise de m’être autant fait prendre et avec la peur que cela se remarque trop.
    
    Mais c’est avec un grand sourire que Samira m’a pris dans ses bras en arrivant, deux baisers sonores sur les joues et autant de la part de Karim.
    
    — Alors, cette journée de plage, Marc ? Tu as l’air épuisé... !!!
    
    — Ma foi, entre la mer, les jeux, le repas et tout le reste, j’avoue que je n’en peux plus.
    
    — Tu t’es régalé au moins ?
    
    — Rachid m’a fait un merveilleux cadeau, ses amis sont adorables et j’ai vraiment trop apprécié le barbecue, les desserts qu’ils m’ont offerts et toute leur attention envers moi.
    
    — Je le savais, et ils étaient tellement contents de partager cette journée avec toi aussi... !!! Tu as apprécié au moins ?
    
    Tu m’étonnes...
    
    — A fond, Samira...
    
    C’était vraiment le cas de le dire, j’avais un peu de mal à m’asseoir tellement mon cul restait encore douloureux.
    
    — Allez, j’ai préparé une chorba, une salade et des fruits... ça vous ira les garçons ?
    
    On a dégusté ce repas léger, en leur racontant notre journée, sans les détails, disons, particuliers, et eux la leur. Ils avaient la télé, mais à l’époque, il n’y avait qu’une ou deux chaînes Algériennes, en arabe, et ils ne voulaient pas l’allumer, par respect.
    
    Enfin tous au lit, je commençais à comater un peu, et surtout, besoin d’une douche salvatrice. Quand j’ai rejoint Rachid dans sa chambre, il était allongé, en caleçon, avec une bosse que je ...
    ... voyais au repos, pour une fois, et je ne me lassais pas de le contempler.
    
    Je me suis approché de mes affaires et j’ai sorti 5 billets de 100 dinars de mon portefeuille pour les lui donner. Il m’a regardé, ahuri, en me disant :
    
    — Mais tu fais quoi là ?????
    
    — C’est pour tes amis et toi, pour participer à cette journée...
    
    — Mais tu rigoles ou quoi ? Tu veux nous humilier ?
    
    C’est la première fois que je le voyais en colère, me repoussant même loin de lui. Je me suis rapproché et j’ai pris son visage dans mes mains.
    
    — Ecoute mon Chéri. Tu sais très bien que telle n’est pas mon intention. C’est un peu ma culture aussi. Chez nous, quand on sort entre amis, chacun participe.
    
    — C’était pas le cas. Tu étais Notre invité... !!!
    
    — Alors, tu vas leur dire que pour la prochaine fois, c’est moi qui les invite, pour les remercier, ça te va ?
    
    — Bof... !!!
    
    Pas très convaincu...
    
    — Tu veux m’apprendre les usages algériens ?
    
    — Oui, que tu te sentes à l’aise avec nous.
    
    — Alors il faut que tu acceptes les usages français aussi, tu es avec un Français maintenant.
    
    — C’est vrai, tu as raison.
    
    — Alors chez nous, quand on est invité, on doit toujours rendre l’invitation, par respect, par politesse et par amitié aussi. Chez vous aussi je pense...
    
    — Oui, c’est normal et naturel.
    
    — Alors, c’est ce que je fais. Voilà pourquoi je te donne ces 500 dinars. Pour que toi et moi, on leur rende l’invitation.
    
    — Je comprends Marc Chéri. Désolé de m’être mis en ...
«1234»