1. Sévices Militaires 03


    Datte: 22/05/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byelko

    Assise au volant de ma voiture, j'attends que la sentinelle ouvre la barrière pour me permettre d'entrer dans la cour de la caserne. Il est jeune et il me regarde avec insistance. Un frisson me parcoure l'échine. Aurait-il vu les photos compromettantes que David possède sur moi et certaines des autres femmes de la caserne? Ou pire! M'aurait il déjà « possédée » au cours des « soirées » que David organise? Depuis que je suis devenue bien malgré moi l'esclave du chauffeur du Commandant suite au chantage qu'il exerce sur moi et d'autres femmes d'officiers, je suis sollicité à de multiples occasions par certains des soldats de ce régiment où mon mari a été muté. Il est en ce moment en mission en Côte d'Ivoire, il est parti avec le mari de Valérie et Marie-Dominique, les deux autres femmes victimes de ce chantage odieux. Le Commandant, lui, est resté, mais il s'absente souvent la journée ce qui fait que sa femme, Béatrice, se retrouve vite contrainte d'obéir aux ordres pervers de David. Il nous menace de rendre publique des photos qui ont été prisent lors d'orgies où nous avons participé. Au départ, il nous a coincé en nous prenant en flagrant délit d'adultère. Il nous a demandé de piéger la femme d'un jeune capitaine qui vient d'arriver, Elisabeth, je vous ai déjà parlé d'elle dans l'épisode précédent.
    
    Depuis, je me demande comment m'y prendre. La barrière se soulève enfin et je remercie le soldat d'un sourire. Quel âge peut il avoir? 25/30 ans . Je roule tout doucement et ...
    ... commence à entrer dans la cour, il sort de la guérite et d'où il est je comprends très vite qu'il a une vue plongeante sur mes cuisses généreusement dévoilées par la minijupe que je porte, laissant même apparaître l'attache du porte-jarretelles que je suis plus ou moins contrainte de mettre maintenant puisque David nous obligent les autres filles et moi à nous habiller sexy. En « pute BCBG » comme il dit lui-même. Moi qui est toujours été contre ce genre d'accessoires que je considère comme futiles. Je suis quand même surprise quand la sentinelle me fait signe de stopper la voiture et de venir le rejoindre.je m'exécute un peu inquiète et sort du véhicule, lui dévoilant une nouvelle fois mes cuisses gainées de bas noirs. Mes talons claquent sur le bitume quand je vais le rejoindre. Il me pousse dans la guérite et je reste sans voix.Valérie, l'épouse du lieutenant, est à genoux en train de pomper avec ardeur le sexe énorme d'un soldat qui se trouve dans la petite guérite.Quand on passe à coté, on ne la vois pas.Tout juste peut on apercevoir le haut de sa tête qui monte et qui descend sur la bite dressée. Sa jupe relevée jusqu'en haut des cuisses permet de voir qu'elle n'a pas de sous vêtements et ses bas autos fixants sont filés. A force d'avoir été triturés par ces deux soldats sans doute.
    
    - Elle est là depuis ce matin.me lance la sentinelle.
    
    Abasourdie, je regarde l'heure à ma montre. Depuis ce matin! Il est plus de 11h00!
    
    Sa veste de tailleur est ouverte et ses seins ...
«1234»