1. Rencontre de Gérard (5)


    Datte: 03/05/2021, Catégories: Transexuels Auteur: sophie en bas ou collants

    Le lundi soir, en rentrant du travail, je m’aperçois que Michel n’a pas traîné à me rendre visite. Il a installé sur mon lit les vêtements que je dois porter pour lui ce soir. Il a mis des bas résille noirs autofixants avec une large dentelle, un string rouge à froufrous, un soutien-gorge noir et mes sandales à talons rouges de dix centimètres. Un petit mot est placé à côté. Il est écrit : "Habille-toi avec ces dessous, maquille-toi très pute, et attends-moi à 21 heures dans ta chambre".
    
    A 21 heures, je me suis préparée suivant les désirs de Michel. J’entends la porte de mon appartement s’ouvrir, et une conversation à voix basse. Michel entre dans ma chambre.
    
    — Eh bien, tu es très bandante, ma salope, dit-il en se déshabillant.
    
    Complètement nu, il s’approche du lit où je suis assise. Son sexe est déjà bien raide. Il le présente sur mes lèvres. Je n’ai plus qu’à l’engloutir dans ma bouche et le sucer goulûment. Il me le met en gorge profonde en me maintenant la tête. J’ai du mal à respirer et bave comme une chienne.
    
    Il baise littéralement ma bouche.
    
    — Oh oui, ma salope. Oh oui, c’est bon. T’as une bonne bouche à pipe. Oh oui, tiens, tiens prends ça.
    
    Son sperme gicle dans ma bouche par longues saccades et il râle de plaisir. Il maintient ma tête pour que j’avale sa liqueur jusqu’à la dernière goutte.
    
    — Tu sais, j’ai montré à des potes les photos de ton cul que j’ai faites l’autre jour avec ton collant maculé de mon sperme.
    
    — Ils ont envie de te ...
    ... rencontrer et attendent dans le salon. Ca va être ta fête ma chérie.
    
    Il se dirige dans le salon et revient avec Jean, la trentaine qui est déjà à poil.
    
    — Voilà la petite salope que je vous ai promise. Allez ! Bonne baise Jean.
    
    Jean me dit : je sais que tu suces comme une bonne femelle, alors montre-moi. Je prends son sexe encore mou en mains, le soulève et le lèche sans effet. Je le prends dans ma bouche, et aussitôt, il gonfle sous ma langue. Il gémit de plaisir. Après quelques minutes, je sens son sperme prêt à exploser.
    
    Il se retire de ma bouche.
    
    — Allonge-toi sur le lit, me dit-il. J’ai envie de baiser ta belle chatte anale.
    
    Il soulève mes cuisses gainées de résille noire et les tient fermement pour me pénétrer jusqu’à la garde. Il commence un va-et-vient en grognant. Il me parle avec des mots crus en accélérant la cadence.
    
    — Oh, tiens salope. Petite pute. Oh oui, ce cul d’enfer. Oh oui, t’es bonne. J’aime ton cul.
    
    Je sens sa semence bien chaude envahir ma chatte. Quel bonheur ! Il sort de la chambre pour laisser la place à un mec d’environ 25 ans déjà à poil, lui aussi. Je suis dans le lit sur le dos. Il s’allonge sur moi et commence à m’embrasser. Son sexe prend de l’ampleur contre mon ventre.
    
    — Maintenant, mets-toi à quatre pattes, dit-il. J’ai envie de te baiser comme une chienne.
    
    Je m’exécute et il me pénètre bien profond et me baise avec fougue. Pendant ce temps, trois autres gars sont entrés dans la chambre avec Michel et le premier qui m’a ...
«12»