1. Un ménage à trois


    Datte: 02/05/2021, Catégories: Inceste / Tabou Lesbienne Hardcore, Auteur: gamin2018

    J’étais sur mon lit en train de me branler en pensant à une jolie fille que j’avais vue dans la rue quand ma père à poussé la porte et elle a pu tout voir mais elle m’a dit que la voiture de l’auto-école m’attend en face de la maison.
    
    J’ai bondi de mon lit mais j’étais au bout de j’ai lâché ma semence sur le tapis de ma chambre et j’ai enfilé mon pantalon sans avoir pu m’essuyer.
    
    Ce n’était pas mon moniteur habituel mais une jeune femme guère plus âgée que moi et qui m’a dit qu’on perd du temps quand je me suis assis au volant. Elle m’a dit de démarrer puis elle m’a dit d’aller où je veux et nous avons fait quelques kilomètres avant qu’elle ne me dise de faire demi-tour et elle m’a fait revenir devant ma maison.
    
    - C’est bien, m’a dit la monitrice quand j’ai arrêté le moteur ! Dorénavant et jusqu’à l’examen, c’est moi qui vous accompagnerai ! Vous ne trouvez pas que ça sent une drôle d’odeur, a ajouté la monitrice ?
    
    Elle avait raison et ça sentait le sperme. Je suis descendu de la voiture et je suis rentré chez moi.
    
    - Il faudrait quand même que tu apprennes à te maîtriser, m’a dit ma mère ! Tu en avais mis plein sur le tapis mais j’ai tout lavé ! Pourquoi tu fais toujours ça ? Tu ne peux pas te trouver une petite copine ?
    
    - Et toi, lui ai-je répondu ? Depuis que papa est parti, je t’entends tous les soirs ! Tu n’arrêtes pas de gémir dans ta chambre ! Et puis tous ces godes que tu as dans le tiroir de ta commode !
    
    - Tu sais ça, m’a demandé ma mère ?
    
    - ...
    ... On pourrait se débrouiller ensemble, ai-je ajouté ?
    
    C’était une plaisanterie mais l’idée a fait son chemin. Le lendemain quand j’ai poussé la porte de la salle de bains, ma mère était en train de faire sa toilette. Je la voyais de dos et je voyais surtout ses fesses et comme ça avait suffi pour me faire avoir une érection, j’ai baissé mon pyjama et j’ai collé ma bite sur les fesses de ma mère.
    
    - Tu es fou, m’a dit ma mère ? Qu’est-ce que tu fais ?
    
    J’ai passé les mains sous ses bras et j’ai attrapé ses seins. Je les avais souvent vus mais maintenant, c’était différent. Je n’avais jamais eu une trique aussi raide et j’ai glissé ma bite entre les cuisses maternelles et m’a mère s’est penchée sur le lavabos et j’ai pu enfoncer ma bite.
    
    - Ah, chéri !
    
    C’était un vrai délice. Le con de ma mère était chaud et je n’avais jamais connu ce moment aussi agréable.
    
    - Hé ! Réveille-toi, m’a crié ma mère ! Et l’école ?
    
    Ah, cette foutue école ! J’ai réalisé que j’avais rêvé. Ma mère se penchait sur moi et malgré son peignoir, ses seins essayaient de s’échapper. J’ai tendu la main et j’ai touché sa poitrine avec mes doigts.
    
    - Arrête, m’a encore dit ma mère ! Je ne sais pas ce qui t’arrive ! Tu as vraiment des manières ! Tu te masturbes sans arrêt et tu viens de me tripoter ! Trouve-toi une fille ! Ton déjeuné est servi !
    
    Je suis allé déjeuner puis je suis repasséu dans ma chambre avant d’aller dans la salle de bains. Ma mère n’avait pas fini sa toilette et elle était ...
«1234»