1. L'Acheteur (2)


    Datte: 02/05/2021, Catégories: Hétéro Auteur: jayporn

    5h30, la radio s’allume directement sur les chaînes d’infos. Il était tard à mon retour de l’hôtel ma nuit a été de courte de durée. Pourtant ça ne me dérange pas plus que ça, mon rythme de travail a toujours été intense et j’ai pris l’habitude.
    
    Je vis dans un quartier cossu de la capitale, appartement haussmannien, haut plafond mais déco dernier cri. J’ai les moyens, et ça se voit. Je roule en Porsche, je porte des costards sur mesure et à mon poignet j’ai toujours de la haute joaillerie, Audemars, Jaeger et compagnie sont mes plus fidèles maîtresses.
    
    Café, journal, un coup d’œil sur les chaînes d’infos boursières. Il est 6h45 et je décolle.
    
    J’aime parcourir la ville encore endormie pour me rendre au bureau. La main posée sur la boîte de vitesse, je sens le cuir de qualité et l’odeur de neuf qui embaume l’habitacle. Je repense à la pute qui m’a sucé à la sortie d’un restaurant alors que je la ramenais à mon hôtel. Je ne mélange jamais mes femmes à ma vie privée, elles ne savent pas où j’habite et c’est mieux comme ça.
    
    Je ne chasse d’ailleurs jamais au bureau même, ma vie professionnelle est la seule qui importe et je ne veux rien risquer.
    
    Arrivée au bureau, on me donne du Monsieur Paul par ci, Monsieur Paul par là. Je suis respecté comme D... le père par mes collaborateurs et je les traite avec arrogance et condescendance. J’ai trimé pour en arriver là, et mon comportement est indispensable pour mater les petits employés. Ma secrétaire m’accueille avec un ...
    ... café au lait sans sucre, elle sait ce que j’aime. Elle est jeune, extrêmement compétente et super bonne, pourtant je ne la sauterai jamais, elle me sert surtout à déstabiliser mes adversaires masculins, et parfois féminins. Je l’ai déjà utilisé à des fins de négociations alors que mes fournisseurs se montraient fermes sur leurs positions.
    
    Ma journée s’enchaîne à un rythme effréné.
    
    Ma tactique est la suivante : quel que soit votre prix, la négociation ne débutera qu’à 10% en dessous.
    
    Les producteurs, fournisseurs, vendeurs rêvent tous de travailler pour nous, ce qui me donne un ascendant évident dès le départ.
    
    En attendant mon septième rendez-vous de la journée, je surfe rapidement sur internet. Mes doigts tapent intuitivement l’adresse d’un site de vidéo de cul. Je tombe sur la vidéo d’une secrétaire visiblement très désireuse d’avoir son augmentation et qui suce la bite de son patron allongée sur son bureau. Ma main s’active sur ma queue, la caressant à travers mon pantalon. Elle atteint rapidement une belle dimension, alors que le patron fouille la chatte de sa collaboratrice qui a remonté sa jupe à hauteur de ses hanches laissant apparaître ses bas autofixants. Son cul est magnifique, et je sens mon sexe gonfler de plus belle.
    
    La sonnerie du téléphone me sort de ma torpeur, putain, impossible d’avoir cinq minutes à soi ici.
    
    Mon prochain rendez-vous est arrivé, une entreprise de lingerie veut nous proposer ses derniers modèles un peu plus haut de gamme. Je ...
«123»