1. Passion


    Datte: 30/04/2021, Catégories: fh, caférestau, Voyeur / Exhib / Nudisme miroir, noculotte, Oral préservati, fsodo, amourdura, extraconj, Auteur: Jolie Virginie

    J’ai connu Sébastien sur un site de rencontres coquines. À l’origine, je ne sais pas trop pourquoi je m’y suis inscrite. J’ai prétexté l’envie d’une première expérience avec une femme, mais l’idée était de m’amuser, probablement suite à une rupture douloureuse quelques mois auparavant.
    
    Sur le site, le dialogue avec Sébastien m’a accrochée, j’aimais beaucoup sa façon d’écrire. Il s’en dégageait, de façon toute naturelle, de la sensualité, de l’intelligence, du respect. La conversation a rapidement continué sur MSN, puis au téléphone. Il m’a offert un moment de jouissance exquise. C’est à partir de là que nous avons entamé une relation, d’abord purement basée sur le plaisir charnel, exclusivement téléphonique, malgré le statut de non célibataire de Sébastien. Puis la relation a évolué vers une sorte de fusion, de passion, où l’harmonie sexuelle était totale, où l’échange sur nos vies, passées ou présentes, était magique, où des sentiments ont inévitablement commencé à s’immiscer, où une complicité s’est instaurée, comme jamais je n’en avais connue auparavant.
    
    Nos rencontres réelles ont confirmé l’attirance que nous ressentions l’un pour l’autre, cette espèce d’alchimie, cette attirance pour l’autre, où tout de l’autre suffit, le toucher, les caresses, l’odeur. Nous savions parfaitement nous donner du plaisir et de l’excitation, même par de petits messages échangés tout au long de nos journées de travail. Pour être honnête, c’était la première fois que je vivais une telle ...
    ... relation. Cet homme savait me donner une telle liberté d’exprimer mes envies les plus folles et débridées, et il a su m’emmener vers certaines dont je ne soupçonnais même pas l’existence.
    
    Il m’est arrivé d’avoir peur. Peur de me retrouver prisonnière de lui. Inévitablement, l’arrivée de sentiments, des deux côtés, n’a pas arrangé les choses. J’étais célibataire, lui en couple depuis huit ans, j’étais donc plus à même d’être accrochée à cette histoire plus que lui. Et pourtant…. Aucun de nous deux n’a été capable d’arrêter. Je ne ferai pas le détail des moments passés ensemble, la plupart magnifiques, d’autres décevants car dans l’attente de quelque chose de fort, d’intense, auquel nous aurions dû laisser le temps de venir, sans l’attendre.
    
    Presque six mois après le début de notre relation, je faisais un passage à Paris après mes vacances à l’étranger et Sébastien m’avait invitée à dîner un soir. Flattée, c’est avec énormément de plaisir que j’acceptai. Par chance, j’avais dans mes bagages la tenue la plus sexy que je possède, c’est-à-dire une robe noire, droite, s’arrêtant au-dessus des genoux, sans manches, offrant un très joli décolleté que mes seins rendaient bien. Pourtant pas grande acheteuse de lingerie, je profitai de l’après-midi avant le dîner pour acheter un très joli ensemble noir, en dentelle, string et soutien-gorge.
    
    Nous nous sommes donc retrouvés à la station Odéon. Je ne connaissais pas le restaurant où il m’invitait. La rencontre réelle a directement ...
«1234...7»