1. La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°959)


    Datte: 07/04/2021, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: MAITREDOMINO

    Marion au Château (devenue soumise Aphrodite MDE) – (suite de l'épisode précédent N°958) -
    
    Je n’avais pas vu grand-chose du marché d’objets et antiquité BDSM, et je n’en sus pas d’avantage en rentrant, les Dominants ayant choisi de se faire livrer à domicile les objets achetés. Cependant, l’après-midi avait tout de même était longue, et les deux petites chiennes que nous étions, qui avions passé tout ce temps en quadrupédie, s’endormirent le temps des deux heures de trajets qui nous fallut pour rentrer… Quand nous arrivâmes, c’était pratiquement l’heure de dîner. Le Maître indiqua à Wangdak qu’Il avait besoin de moi et qu’Il m’emmenait donc avec Lui. Et en attendant que la cloche sonne, chacun vaqua à ses occupations. Je suivis Monsieur le Marquis vers sa chambre. Là, Il lâcha ma laisse dès le pas de la porte passé, et Il se dirigea vers la salle de bain. N’ayant reçu aucun ordre, je prenais la position prosternée à l’endroit où Il m’avait laissé. Quand Il sortit après avoir pris une douche, Il s’assit dans le fauteuil et pris un bloc-notes et travailla, me laissant en position d’attente. Et quand Il quitta la chambre, répondant à l’appel du dîner, Il ne me fit aucun signe de le suivre, ne me donna aucun ordre. Je restais donc là, immobile, patientant son retour. Même si je sentais mes membres s’ankyloser, je ne bougeais pas d’un pouce. Une heure et demi plus tard, Il revint et déposa devant moi une gamelle, et me donna l’autorisation après quelques minutes pendant ...
    ... lesquelles je restais toujours aussi immobile en train de manger en levrette.
    
    - Bien, il nous reste un peu de temps pour travailler, allons dans le bureau.
    
    Il saisit ma laisse et pendant une heure, nous travaillâmes chacun de notre côté à remplir nos obligations françaises, moi toujours par terre à Ses pieds. Et puis Il me donna une feuille de son bloc-notes, sur laquelle il y avait divers sommes, séparées en deux catégories : compta habituelle et projet.
    
    - Ce sont les achats que j’ai effectué cette après-midi. Tu n’as pour le moment pas à savoir à quoi les montants correspondent. Mais j’ai exigé que tu me tiennes informer de l’évolution du budget du projet, et tu ne peux me satisfaire si je ne te dis pas ce que je dépense. Dépêche-toi d’enregistrer ces opérations, et après nous pourrons rentrer nous reposer jusqu’à demain.
    
    Il me fallut une demi-heure pour effectuer ce travail. Ensuite le Maître sortit la chienne que je suis pour que je puisse vider ma vessie au pied d’un arbre. Depuis que nous étions arrivés, c’était arrivé souvent, et j’appréciais ces balades nocturnes à suivre en quadrupédie Celui à qui j’avais fait don de ma vie. Il m’avait semblé au cours de la soirée qu’Il était préoccupé, Il paraissait réfléchir à quelque chose, se perdait dans Ses pensées. Quand nous retournâmes dans la chambre, Il m’attacha au pied du lit et se coucha sans s’être servi de moi. Après la journée que nous avions passée, je supposais que tout le monde avait besoin de repos. Le ...
«1234»