1. Les confidences de Marion (1)


    Datte: 06/04/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Marjolie Lebrac

    Je m’appelle Marion et je suis ce que l’on peut appeler une Femme Libertine, pour ne pas dire plus… Je vais vous raconter une de mes aventures et, si vous l’aimez, je vous dévoilerai peut-être d’autres de mes petits secrets coquins.
    
    J’adore le sexe sous toutes ses formes, ce qui n’est pas pour déplaire à mon homme, qui attend toujours avec impatience quel nouveau jeu pervers je vais bien pouvoir inventer.
    
    Entre autres, j’adore avoir des aventures passagères avec des inconnus.
    
    Parmi mes terrains de jeu préférés, j’affectionne particulièrement les petits sentiers de forêt fréquentés par les joggeurs… Croyez-moi, les sportifs saturés d’endorphine refusent rarement une occasion inopinée de se faire vider les couilles incognito à l’abri d’un bosquet.
    
    En général, j’enfile une combinaison de sport ultra-moulante, une paire de basquettes "girly" et je pars faire mon footing en laissant au hasard le soin de placer un ou deux hommes sur mon chemin.
    
    Je n’attends jamais très longtemps avant d’apercevoir une proie. Je m’assois alors sur le bord du sentier en faignant d’être épuisée ou d’avoir une crampe. Trop heureux de croiser une belle femme en détresse, le sportif dégoulinant de sueur se précipite sans hésiter pour me porter secours et se laisse prendre dans mon piège.
    
    Quelques battements de cils plus tard, j’entraîne mon inconnu dans les buissons et là, genoux à terre, je l’aide à baisser son jogging et à sortir sa belle queue pour la sucer.
    
    Mes victimes ne ...
    ... résistent jamais longtemps avant de lâcher la purée : je les masturbe tout en léchant leurs couilles… Je tête leur gland avec passion tout en poussant des petits gémissements… Puis, j’enfonce leur queue bien au fond de ma gorge tout en me bavant sur les seins…
    
    Selon mon envie, je les suce jusqu’à ce qu’ils explosent dans ma bouche ou, alors, je les laisse m’éjaculer au visage et je récupère soigneusement leur sperme avec mes doigts pour le lécher jusqu’à la dernière goutte…
    
    Hier, je suis justement allée faire un jogging et je n’ai pas manqué d’attirer un inconnu pour lui vidanger les couilles dans l’intimité d’un sous-bois… Celui-ci, je l’ai fait s’asseoir sur un tronc et le l’ai sucé au point qu’il n’arrivait même plus à marcher en repartant!
    
    Une fois rentrée à la maison, j’ai pris plaisir à attiser la curiosité de mon homme en lui disant simplement m’être bien amusée et en lui promettant de lui livrer tous les détails de mon escapade, mais un peu plus tard et d’une manière un peu spéciale…
    
    Le soir venu, je passe une lingerie sexy, j’installe mon homme confortablement sur un fauteuil au milieu du salon, je lui bande les yeux et je commence à lui raconter mon aventure tout en le caressant et en lui retirant un à un ses vêtements.
    
    Ce que mon homme ne sait pas, c’est que j’ai invité une de mes amies à venir nous rejoindre en secret.
    
    Alors que je commence à relater le moment où je suce mon inconnu, mon amie vient s’agenouiller en silence entre ses jambes et commence ...
«12»