1. Fanny, chaude maman et belle-mère (4)


    Datte: 06/04/2021, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: zeuszeus

    — Tu viens ?
    
    — Heu, oui, maman !
    
    Elle attendait juste de se faire pénétrer, c’était simple... Ce que fait Stephen. Le fils de fanny avance la bite en avant. Au début doucement puis plus rapidement. Il a donné quelques coups vraiment forts.
    
    — Ho ouiiiii , j’aime ça !! Tu fais ça vraiment bien, mon fils !... J’aime ta queue !!!
    
    Stephen ralentit pour ne pas jouir trop vite. Puis il la force à nouveau. Avec un doigt, il cherche son cul et introduit son doigt à l’intérieur, doucement... Elle s’est mise à gémir de plus belle
    
    — Au ouiiiiii , Ha !! Tu me baises bien !!!!
    
    Encore deux ou trois coups vraiment forts, puis c’était trop... Stephen prévient :
    
    — Maman, je... je vais jouir !
    
    Stephen se retient encore quelques secondes et il se lâche entièrement dans la chatte de sa mère. Il dut décharger presque un demi-litre de sperme, jamais Stephen n’avait éjaculé autant. La mère de famille criait :
    
    — Ho ouiiiiii ! C’est bon... je t’aime mon chéri, tu es mon amour, tu es le meilleur amant que j’ai eu !
    
    Dommage que tu sois mon fils parce que je suis amoureuse de toi !
    
    Et Fanny se rend compte qu’elle n’aurait jamais dû dire ça à son fils. Mère et fils rentrent chez eux après une bonne baise dans la voiture. C’était la première fois que Fanny baisait dans une voiture et le pire que c’était avec son fils. En arrivant chez eux, une surprise, le père de Fanny était présent. Fanny était surprise, car ce n’était pas l’amour fou entre elle et son père. Elle sait que ...
    ... son père a eu envie d’elle, quand elle était plus jeune.
    
    D’ailleurs, il y a eu une histoire quand elle était ado, un jour son père complètement bourré, l’avait obligée à le branler. C’est sûrement là qu’elle a commencé à être une nymphomane. C’est après cet épisode qu’elle n’a pas arrêté d’avoir pratiquement tous les jours des relations et changer pratiquement de partenaire tous les deux jours. Jusqu’à ce qu’elle rencontre son mari, même si elle l’a trompé quelquefois. Mais il n’aurait jamais dû la traiter et lui dire que c’était une pute. Mais elle l’aimait quand même, c’était quand même son père, et s’il est venu sans prévenir, c’est qu’il y a un souci.
    
    Fanny espère que son père n’est pas au courant des coucheries répétées entre elle et Stephen, mais après tout, comment pouvait être-t-il au courant.
    
    — Bonjour papa, comment vas-tu ?
    
    — Il faut qu’on parle en tête à tête !
    
    Fanny et son père vont dans le bureau de Fanny.
    
    — Tu es devenue folle ?
    
    — De quoi parles-tu ?
    
    Son père lui dit que son mari l’avait appelé et qu’il lui avait tous raconté, son père lui dit qu’au début, il ne pouvait pas le croire, et sa fille ne pouvait pas coucher avec son propre fils. Et là, son père montre la vidéo qu’elle avait prise et envoyée à son mari et ce dernier l’avait envoyé au père de Fanny.
    
    Elle lui répond d’une façon qu’il ne s’attendait pas et il fut surpris.
    
    — C’est quoi le problème, je fais ce que je veux avec mon cul !
    
    — Pourquoi tu es jaloux, je sais que ...
«123»