1. Question fâcheuse à un ami d’enfance


    Datte: 05/04/2021, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Theo-kosma

    "Dialogues Interdits" : une série de mini-nouvelles sans narration, uniquement faite de dialogues. Confessions crues, drôles et surprenantes entre amis...
    
    Question fâcheuse à un ami d’enfance
    
    – Tu sais, y’a une question qu’on pose souvent à l’ami d’enfance avec lequel on a fini par coucher.
    
    – Vas-y ?
    
    – À partir de quel moment tu as eu envie de moi ?
    
    – Jamais.
    
    – Boum ! Comme ça de but en blanc, d’accord.
    
    – Ça a le mérite de l’honnêteté. Court, efficace et percutant n’est-ce pas ?
    
    – Mais heu, enfin, jamais… Comment ça jamais.
    
    – Ben, que veux-tu que je te dise. Tu me demandes, je te réponds.
    
    – Tu n’as jamais eu envie de moi ?
    
    – Ça te fait de la peine ?
    
    – Disons que ça me laisse perplexe.
    
    – Je désire pas toutes les filles que je fréquente.
    
    – Et quand on s’est embrassés ?
    
    – Oh, t’inquiète. Je me suis pas forcé, et c’était très agréable.
    
    – Et t’avais toujours pas envie de moi à ce moment-là ?
    
    – Non. Une simple envie de continuer à t’embrasser.
    
    – Allez, c’est déjà pas si mal.
    
    – Et cette envie est restée telle quelle jusqu’à quand ?
    
    – Jusqu’à ce que tu commences à me sucer. Là oui, je me suis mis à avoir envie de toi.
    
    – Putain, c’est bien tard.
    
    – Est-ce que c’est pas mieux ainsi ? J’aurais eu envie de toi pendant des années sans te le dire, ça n’aurait pas été super sain.
    
    – Oui, sûrement.
    
    –T’as pas l’air convaincue.
    
    – Si si, je t’assure. C’est pas parce que j’en ai pas l’air que je le suis pas.
    
    – Tu me ...
    ... connais, je n’ai jamais su ni simuler, ni mentir.
    
    – Que tu saches ou non j’aime encore mieux la vérité. Au moins par principe.
    
    –T’es fâchée ?
    
    – Je serais très prétentieuse d’en vouloir à un garçon de pas me désirer. Tu m’as baisée sans aucun désir alors ? Là, je serais fâchée.
    
    – J’aurais pas pu te baiser sans désir.
    
    – Bon…
    
    – Bon, t’as pas l’air fâchée. Un peu attristée quand même.
    
    – Peut-être un chouïa, oui.
    
    – Et toi ?
    
    – Quoi moi.
    
    – T’as eu envie à partir de quand.
    
    – Heu… attends. Laisse-moi réfléchir. Ce soir-là on avait bu, on était dans une ambiance toute love, et là j’ai eu envie de câlins. Puis quand on s’est frottés l’un à l’autre, un méchant désir de te sucer m’est monté aux tripes, je sais pas pourquoi.
    
    – Ah, c’est bien les filles ça ! Sans déconner ! T’es exactement comme moi, t’avais jamais eu ce désir avant. Sauf que pour ce qui te concerne toi tu t’en fous, ça entre même pas dans ton système de pensée. Et moi tu me fais la misère.
    
    – Eh ! Je t’ai pas fait la misère !
    
    – T’essaye de cacher que tu m’en veux à mort. Alors qu’on est exactement pareil, toi aussi t’avais pas envie avant et plus envie après. Et à la rigueur, tout juste envie pendant. Merde alors.
    
    – C’est toi qui te fâches, maintenant !
    
    – Ça me gave ce deux poids deux mesures.
    
    – N’empêche, tu te trompes sur un point.
    
    – Lequel ?
    
    – Que j’ai plus eu envie après.
    
    – Tu veux dire que t’as encore envie de moi ?
    
    – Ça m’arrive, ça m’arrive… Pas toi par ...
«12»