1. Première tentative


    Datte: 05/04/2021, Catégories: fh, jeunes, copains, nympho, grossexe, jardin, strip, BDSM / Fétichisme facial, Oral 69, pénétratio, fdanus, hdanus, init, Humour Auteur: Traffic

    Bonjour, je me présente, je m’appelle Fabien, j’ai 29 ans, je mesure 1m78 pour 77 kilos, je suis brun et j’ai les yeux marrons. Un physique assez passe-partout, on va dire, à un détail près, mon sexe. Oui, je sais ce que vous allez dire, encore un qui se vante, et bien non, la nature m’a très généreusement avantagé, mon sexe en érection mesure 29 cm pour un diamètre de presque 6,5 cm.
    
    Enfin quand je dit « généreusement », je mens un petit peu, car je subis cet état, n’étant pas forcément en mesure de l’exploiter, vous allez comprendre pourquoi !
    
    Dès l’âge de 15 ans, j’ai compris que j’avais un petit quelque chose en plus par rapport aux autres, en constatant les regards envieux de mes camarades de classe lors de ces séances un peu gênantes de douches collectives après les cours de sport. En comparant moi-même avec eux, je me suis rendu compte qu’effectivement, comme disaient les chuchotements peu discrets :
    
    — Putain, le Fab., il a une queue d’âne…
    
    Évidemment, une certaine réputation m’a précédé au cours des années auprès de la gent féminine, ce qui n’était pas pour me déplaire, quoique être le gibier et non le chasseur peut avoir quelque chose de frustrant.
    
    Je n’étais pas totalement puceau, disons que mon expérience en matière de sexe était assez large : attouchement, pipe, cunnilingus, massages érotiques, masturbations mutuelles, mais aucune pénétration.
    
    Ma première véritable expérience avec une fille date de mes 18 ans. Elle s’appelait Marianne, et ...
    ... rétrospectivement elle semblait plus intéressée de vérifier si la vox populi disait vrai que par ma personne. Elle était dans ma classe et, du jour au lendemain, sembla se souvenir de mon prénom. Il lui arrivait même de me sourire comme ça sans raison. Elle était plutôt jolie, beaucoup de charme, caractérisé principalement par une merveilleuse paire de seins (quand on a 18 ans c’est LA définition du mot « charme »), châtain clair, 1m70, bref le genre de fille qui fait tourner les têtes lorsqu’elle passe dans la rue.
    
    Même si j’avais remarqué son manège, je n’ai rien tenté, l’inexpérience, la timidité ou la stupidité m’empêchait de l’aborder, et si je l’avais fait cela aurait donné un truc de ce genre :
    
    — Saluut Marianne heuuuuh je tu penses que heueeeee en fait heuuuue non rien j’te laisse j’suis pressé, à demain en cours…
    
    Et le tout avec un visage qui passe du rouge au blanc en quelques secondes. C’est elle qui a fait tout le travail d’approche, heureusement d’ailleurs… C’était au mois de septembre, il faisait assez chaud, elle était court vêtue, jupe plissée et T-shirt sage quoique terriblement moulant. Elle m’aborda après les cours alors que j’étais en train d’ôter le cadenas de ma 80cc.
    
    — Salut Fabien.
    — Salut Marianne, ça va ?
    — En fait non… j’ai un petit problème et j’aimerais bien t’en parler !
    — Grave ce problème ?
    — Non, pas à ce point, mais problème quand même, ça te dérange si on va au stade pour en parler ? Il y a un peu trop de monde ici à mon goût.
    
    Il ...
«1234...7»