1. Billy Boy


    Datte: 04/04/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    Il s'agissait vraisemblablement de prises de vue caméra en main, l'image sautait un peu, mais les images étaient claires et bien lisibles.
    
    Une jeune femme blanche était rudoyée par trois noirs qui la baisaient. La cassette commençait par un lent strip-tease de la jeune blanche, à la fin il ne lui restait que ses hauts talons et son sourire.
    
    Je crois que c'est le sourire qui me choqua le plus.
    
    Une fois qu'elle fut nue, un noir trapu est entré dans le champ, ils s'assirent tous deux sur un lit. Ils s'embrassèrent et se caressèrent un bon moment jusqu'à l'instant où il décida de se faire sucer.
    
    Visiblement l'homme se réjouissait de se faire sucer par une jeune femme blanche. Le son était de mauvaise qualité, cependant je l'entendis lui dire qu'elle était vraiment une bonne suceuse. Le pénis du noir était d'une longueur normale, bien inhabituellement épais.
    
    Dès que la femme vit la queue du noir, elle rampa sur lui, et guida de la main son épaisse bite dans son nid d'amour.
    
    Elle s'empala sur la courte bite et, pendant plusieurs minutes elle se démena sur lui, se baisant elle-même, la caméra avait zoomé sur son visage, et à l'évidence elle se préparait à jouir.
    
    Cette image clôtura la première scène.
    
    Puis l'image revint, la même femme se trouvait avec deux noirs nus. Ils étaient sur un lit et tandis que l'un la baisait en levrette, elle suçait l'autre, pendant les quinze minutes qui suivirent, ils échangèrent plusieurs fois leurs places.
    
    Puis ils la ...
    ... prirent en sandwich, l'un en con, l'autre en cul. Le visage de la jeune femme exprimait une pure extase, elle hurlait et criait son plaisir tandis que les deux hommes lui ravageaient ses deux trous.
    
    Ils la prirent à trois pour la dernière scène, son visage exprimait toujours le plaisir ressenti, mais elle affichait aussi des éclairs de douleur lorsqu'ils la rudoyaient avec ardeur.
    
    Un moment donné, l'un des hommes saisit une spatule en bois et la frappa sur la chatte, l'amenant à se tortiller furieusement entre les deux hommes qui la tenaient étroitement serrées contre eux. La spatule frappa son clito, elle poussa un hurlement aigu tandis que son petit appendice s'érigeait fièrement.
    
    Il s'agissait de la seconde cassette vidéo, elle était beaucoup plus significative que la première. Je sentais les larmes ruisseler sur mon visage tandis que je voyais la jeune femme se faire violer.
    
    L'actrice principale en était ma femme, nous n'étions marié que depuis une semaine lorsqu'elle avait été enlevée.
    
    Il n'y avait que quelques jours, bien qu'il me sembla que cela durait depuis une éternité.
    
    Je m'appelle Bill Williams et nous étions en lune de miel, c'est alors que ma jeune femme, June fut enlevée.
    
    Nous occupions une suite dans l'hôtel local et c'était la première fois que nous quittions l'hôtel en deux jours, jusque là nous avions dormi, mangé et fait l'amour. Une fois notre appétit amoureux apaisé, nous avions décidé de découvrir le site.
    
    On commença par aller à la ...
«1234...10»