1. le Cabinet médical pour les femme


    Datte: 27/03/2021, Catégories: Lesbienne Inceste / Tabou Première fois Auteur: doroty1986

    Cristelle attendait depuis plusieurs dizaines de minutes dans la salle d’attente du Docteur Kelly. Coincée entre une jeune femme de 18 ans qui ne cessait de renifler et une dame dont le point était la cause principale des ennuis de santé.
    
    Toutes les semaines, en fin d’après midi, elle venait prendre le » traitement » que lui administrait le praticien. La secrétaire médicale savait qu’il fallait toujours lui donner le dernier rendez-vous de la journée. Cette fois encore, il était près de 18 heures 30 et la salle d’attente se vidait lentement, trop lentement au goût de Sandra.
    
    Cela faisait maintenant 2 mois qu’elle se rendait hebdomadairement au cabinet médical. Le suivi
    
    apporté par le docteur Kelly à son cas la rassurait et lui permettait de vivre un peu mieux sa » différence « .
    
    Elle n’avait pas encore avoué à son mari ses visites répétées chez le médecin. De toute manière, celui-ci était bien trop occupé par ses activités de chef d’entreprise et de Conseiller Général pour y prêter attention. Cela faisait longtemps que son emploi du temps n’était plus conditionné par les petits soucis de son épouse.
    
    A presque 30 ans, Cristelle était une belle femme. Son ensemble noir de marque et sa chevelure frisée blonde platine mettaient en valeur la carnation claire de sa peau. Ses cuisses fines et sa poitrine gonflée lui donnaient une allure un brin provocante, accentuée par la hauteur de ses talons. Femme au foyer par la force des choses (son mari n’aurait jamais accepté ...
    ... qu’elle aille travailler), désœuvrée par l’absence involontaire d’enfants dans la « famille », elle occupait comme elle le pouvait ses longues journées. Dans la petite sous-préfecture qui abritait son quotidien d’épouse délaissée, les loisirs étaient rares. Les rencontres avec d’autres femmes de sa condition étaient sa principale activité, entre tournois de bridge et sorties au salon de thé.
    
    Enfin, la grosse dame se leva pour entrer dans le cabinet médical. Ce serait à elle ensuite. Comme à chaque fois, l’excitation commençait à la gagner. Quand il rentrerait, sans doute vers 22 heures, Jacques, son mari, trouverait une docile petite épouse reposée et calmée. Il voudrait peut-être en profiter pour la tripoter un peu et obtenir d’elle une petite gâterie. Cela arrivait de moins en moins souvent. Cristelle était quasiment persuadée que Jacques avait une maîtresse. Ou plutôt trois : la politique, son entreprise plus une quelconque danseuse insignifiante. Il ne la touchait plus que très rarement et, tout compte fait, elle ne s’en trouvait pas plus mal. Son traitement hebdomadaire l’aidait à supporter le dédain de son mari.
    
    Ca y est ! la vieille femme sort du bureau, soufflant toujours autant sous le poids des kilos superflus. La jeune secrétaire annonce l’arrivée de Cristelle au docteur Kelly.
    
    - Madame est là docteur. C’est votre dernier rendez-vous.
    
    - Merci Silvia ! Vous pouvez vous en aller, je fermerai le cabinet. A demain !
    
    La voix qui a répondu à la jeune femme ...
«1234»