1. Anniversaire


    Datte: 23/02/2021, Catégories: fh, caférestau, anniversai, volupté, BDSM / Fétichisme massage, intermast, Oral pénétratio, aliments, Auteur: Ugluk

    Le quai de gare est pratiquement désert. Julien a décidé de rentrer en train pour m’éviter de faire le trajet aller-retour. Il faut dire que je suis épuisée et qu’il n’a pas eu à insister beaucoup pour me convaincre. Ses bagages à la main, il m’entraîne jusque devant le wagon.
    
    — Merci pour cet inoubliable week-end, me lance-t-il alors, en me fixant droit dans les yeux.
    — Tu n’as pas à me remercier. J’ai passé deux jours formidables.
    — C’est ici que s’arrête notre aventure !
    — Comment ça ?
    — Aurais-tu envie de poursuivre notre relation ?
    — Et pourquoi dirais-je le contraire ?
    — Je pensais t’avoir démontré que mon univers sexuel est très particulier et je me disais que tu avais atteint tes limites.
    — Encore tes fameux préjugés sur les bourgeoises ! T’ai-je déçu ?
    — Pas du tout. Tu as été parfaitement exquise…
    — Alors, si tu acceptes de me revoir, je tenterai de l’être encore le week-end prochain.
    — Avec plaisir, mais cette fois, c’est moi qui t’invite, si toutefois l’absence de luxe ne te fait pas peur ?
    — Oh ! Toi !
    
    J’ai été très surprise par la réaction de Julien, qui croyait que notre relation prenait fin sur ce triste quai de gare. Qu’est-ce qui a bien pu lui faire penser que je souhaitais en rester là ? Je suis certaine qu’il désirait que nous poursuivions, mais il voulait que la décision vienne de moi. Pourquoi ? Toutes ces questions resteront sans réponse et, pour le moment, je me contente de lui donner un baiser plein de promesses pour le week-end prochain.
    
    Lorsque la longue file de wagons s’éloigne, j’éprouve un petit pincement au cœur. Serai-je en train de tomber amoureuse de ce garçon ? Non ! Il ne le faut pas ! Je veux juste pimenter mes vacances.
    
    XXX
    
    Comme je le craignais, la vie à l’Ermitage me paraît bien morne, depuis que Julien est reparti. Pensive, confortablement installée dans la balancelle près de la piscine, je me berce mélancoliquement. Cette folie sexuelle du week-end dernier me hante. Comment ai-je pu me laisser entraîner dans une telle débauche ? Et surtout, ai-je eu raison de souhaiter revoir ce garçon ? J’éprouve soudain une certaine crainte. Quelles sont les limites de sa perversité ? Et puis jusqu’où suis-je capable d’aller, sous son influence ? Me prépare-t-il d’autres surprises auxquelles je ne saurais résister ?
    
    Tout cela me fait peur, pourtant une vive émotion est en train de naître au plus profond de moi. Immanquablement, l’évocation des délicieux moments que nous avons vécus ensemble me fait vite perdre le contrôle de mon corps. Mes terminaisons nerveuses se réveillent et déjà de petites crampes de désir s’imposent dans les zones les plus intimes de mon ventre. Une violente envie de me masturber balaye ma raison. Mon vagin suinte déjà, en mémoire des offensives du sexe de Julien, et les boules de geisha seraient les bienvenues pour éteindre le feu qui m’embrase. Je voudrais parvenir à me contrôler, car Isabelle, qui flotte sur un matelas pneumatique au milieu de la piscine, n’est pas ...
«1234...15»