1. Mustapha, le premier amant de Radia, la suite


    Datte: 22/02/2021, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Romainro

    Je suis une jeune mariée, mon mari est parti en voyage professionnel et m’a laissé à la maison. Je suis entourée du chauffeur, du jardinier mais aussi de la cuisinière mais je m’ennuie ferme. Au Maroc les sorties sans mon mari sont difficilement envisageables. Du coup hier quand Mustapha, le réparateur du lave vaisselle, est venu à la maison je n’ai pas réussi à résister. Après un début de soirée très chaud avec le réparateur, nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre.
    
    Je sens un corps contre le mien et des baiser dans mon dos qui remonte. Je me réveille mais n’ouvre pas les yeux, je profite de cette bouche qui remonte sur ma nuque et s’arrête sur mon oreille. Plus Mustapha m’embrasse plus j’apprécie ça, je crois même que je suis plus sensible à ce niveau.
    
    Je sens sa queue grossir contre mes fesses et bien que légèrement encore endormie je sens que je commence déjà mouiller. Mon réparateur me met sur le ventre et grimpe sur moi avec douceur. Après avoir bien caler sa bite entre mes fesses, il gobe de nouveau mon oreille. J’en frissonne et je sens ma moule encore plus s’ouvrir.
    
    Bien qu’il me fait un bien fou j’ai envie de sa bouche. Je tourne ma tête mais mes lèvres n’atteignent pas les siennes. Je me retourne et me retrouve face à mon première amant. Son sexe gonflé est contre le mien qui est trempée, j’attrape sa tête par derrière et colle nos bouches l’une contre l’autre.
    
    Ma langue rentre dans sa bouche à la recherche de la sienne pour une danse folle. Il remue du bassin pour que nos sexes s’embrassent de la même façon. Je n’en peux plus j’ai envie de le sentir en moi, j’ouvre les yeux et remue du bassin à mon tour pour le faire rentrer en moi. Il comprend mon manège mais au lieu de jouer dans mon sens il se soulève.
    
    Pendant qu’il glisse un coussin sous le bas de mes reins, je remarque que les rideaux sont toujours ouverts et qu’il fait encore nuit. Sa bouche retourne directement sur mon oreille, il a bien compris l’effet que ça me fait. Pendant ce temps sa main me caresse le cou, puis il descend sur ma poitrine. Il me titille le téton droit puis le gauche, j’aime bien mais je préfère de loin ce que sa langue fait au lobe de mon oreille.
    
    Sa main continue son chemin et atteint mon ventre, je me dandine tellement le plaisir est bon. Je sens mon nectar couler le long de mes cuisses alors que ses doigts se rapprochent de mon mont de Vénus. Son autre main caresse mon visage alors que mon clito gonfle sous ses caresses.
    
    Sa main glisse et il me pénètre directement avec deux doigts, je suis tellement mouillée et ouverte qu’il les rentre sans rencontrer aucune résistance. Il les fait aller et venir lentement en moi alors que sa langue titille chaque partie de mon oreille. Je n’en peux plus, quand il recroqueville ses doigts en moi, je sens tout mon corps s’irradier de plaisir.
    
    Mes cris de jouissance sont tellement forts qu’ils résonnent dans le silence de la nuit. Mon corps se granule, j’ai chaud et froid en même ...
«1234...»