1. Ecole Privée Ch. 04


    Datte: 05/02/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bytrouchard

    Traduction d'un texte de « Anne ».
    
    Avertissement : Ce récit raconte l'humiliation et la dégradation d'une jeune enseignante. Certains passages sont assez durs et peuvent choquer. Si vous avez l'âme sensible, fermez cette page. Tous les personnages de ce récit ont plus de dix-huit ans.
    
    *********
    
    9 -- Méthodes d'enseignement.
    
    Anne passa un moment sans dormir et surtout frustrée. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à ce qui se passait dans la chambre de Belinda en ce moment. Plus elle essayait de réprimer ces idées, plus les images de MAURICE au-dessus de la jolie rousse apparaissaient clairement, martelant sa chatte mouillée, la faisant haleter, gémir puis se mettre à hurler. Anne se força à retirer sa main de sa chatte dégoulinante.
    
    Quand elle entendit des pas venir de la direction de l'aile des filles, près de deux heures s'étaient écoulées. Il avait dû la baiser plusieurs fois. C'était tellement humiliant. S'exciter en lui donnant une fessée et faire l'amour à cette fille. Anne fut surprise quand elle réalisa qu'elle était réellement furieuse que MAURICE ne l'ait pas baisée. Elle secoua la tête avec colère en essayant de dissiper cette pensée.
    
    - Alors, as-tu été une gentille professeure?
    
    MAURICE se tenait au-dessus d'elle en souriant. Elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle ne l'avait même pas entendu entrer.
    
    - Moi je parie que tu as été une mauvaise fille. Montre-moi!
    
    D'un coup sec, il retira les couvertures.
    
    - Écarte les jambes salope!
    
    A contrecœur, Anne ouvrit les jambes en sachant ce qu'il allait voir.
    
    - C'est quoi cette grosse tâche humide sur le lit? Ta chatte dégouline. Tu n'as pas pu garder tes doigts en dehors de ta chatte n'est-ce pas?
    
    - Non, non M. MAURICE, je ne l'ai pas fait. S'empressa-t-elle de nier.
    
    Il attrapa sa main droite et la renifla, puis il la mit sous son nez.
    
    - Ça pue toujours ta chatte, espèce de stupide salope. Tu t'es masturbée. Mais de la façon dont tes tétons sont encore bien dressés et bien durs, je suppose que tu n'as pas joui. N'est-ce pas salope?
    
    - Non M. MAURICE, je n'ai pas joui. Lui assura rapidement Anne.
    
    Mais elle ajouta :
    
    - Puis-je jouir maintenant s'il vous plaît?
    
    Bon sang, qu'est-ce qui lui avait fait dire ça? jusqu'à quel point pouvait-elle s'humilier en lui demandant la permission de se masturber pour jouir? Mais une autre voix en elle lui dit que peut-être que maintenant qu'il était satisfait d'avoir couché avec Belinda, il serait plus gentil avec elle. MAURICE baissa les yeux sur elle avec un sourire sardonique.
    
    - Tu as joué avec ta chatte sans me demander la permission et maintenant tu veux jouir? je ne crois pas. Mais tu pourras le redemander quand tu seras plus obéissante. J'aime ce regard implorant dans tes yeux.
    
    Anne était partagée entre frustration et soulagement de ne pas avoir à se masturber devant son bourreau.
    
    - Mais je vois que je dois être un peu plus strict avec toi si je veux t'apprendre les bonnes manières. ...
«1234...9»