1. Pause pipi


    Datte: 14/01/2021, Catégories: fh, couple, forêt, voyage, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, ffontaine, intermast, Oral fdanus, uro, amourpass, nature, Auteur: Salvatore

    Cela faisait maintenant deux heures qu’ils avaient quitté Lyon. Assise aux côtés de son mari, à la place du mort comme on a l’habitude d’appeler le siège à la droite du conducteur, Nicole contemplait rêveusement le paysage qui défilait. La musique que diffusait le lecteur de CD du tableau de bord de la 407 la berçait tendrement.« My Heart Will Go On » du film Titanic résonnait doucement dans l’habitacle de la voiture et la voix cristalline de Céline Dion laissait la jeune femme rêveuse.
    
    Guillaume l’avait emmené voir le film quelques jours auparavant ; elle était sortie de la salle de cinéma, les yeux rougis et gonflés d’avoir trop pleuré. Et aujourd’hui, en écoutant cette musique, les images du film et toute l’émotion éprouvée lors de la projection lui revenaient en mémoire, la rendant mélancolique.
    
    À sa gauche, Guillaume, insensible à la musique, demeurait attentionné à la conduite de la Peugeot. Responsable dans une importante société de travaux publics, il avait été désigné par son directeur d’agence pour se rendre à un séminaire de trois jours, séminaire pendant lequel il devait rencontrer d’autres responsables des différentes succursales de France, afin de faire le point et de comparer les nouveaux engins disponibles sur le marché. Ce colloque devait se dérouler dans une bastide du XVIIe siècle, transformée par son propriétaire en hôtel grand standing pouvant accueillir toutes sortes de réunions : mariages, banquets et séminaires. Ce châtelet, du nom de « Hôtel Mon Plaisir » se trouvait situé dans les environs de Montluçon.
    
    Liberté avait été laissée aux participants de se faire accompagner de leur conjoint, la société prenant en compte le surplus de dépenses que cela occasionnerait. Et c’est ainsi que Nicole avait demandé un congé exceptionnel à l’agence immobilière où elle travaillait, pour accompagner son époux et passer trois jours de farniente dans un hôtel de luxe.
    
    Cependant, ces deux heures passées à rouler commençaient à sérieusement perturber la jeune femme. Comme à chaque long voyage en automobile, sa vessie se rappelait à ses souvenirs :
    
    — Si tu trouves un coin tranquille, arrête-toi, demanda-t-elle à son mari. Il faut que je fasse pipi.
    
    Guillaume sourit, amusé. À chaque fois qu’ils effectuaient un long trajet en automobile, le même scénario se répétait invariablement. Lâchant des yeux la route qui défilait devant le capot de la voiture, il détourna son regard vers sa femme dont la ceinture de sécurité faisait ressortir ses seins étonnamment ronds :« de vrais melons », songea-t-il, admiratif.
    
    À quarante ans, et malgré deux maternités, Nicole était toujours aussi séduisante et aussi désirable, même si de minuscules rides avaient fait leur apparition à la commissure des yeux. Son visage à l’ovale parfait était encadré par une chevelure blonde et soyeuse qui retombait en boucles légères sur ses épaules, cachant ses oreilles qu’elle avait fines et délicatement ourlées. Même si de temps en temps elle se faisait ...
«1234...16»