1. La soumise inconnue


    Datte: 14/01/2021, Catégories: Hardcore, Anal Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: U-leec

    Depuis peu, nous sommes en contact. Nous nous sommes jamais vu, mais comme tu habites près de chez moi, tu m'as donné rendez-vous, chez toi. Sur ton dernier message, tu m'as communiqué soigneusement les détails pour accéder à ta maison. La rue est facile à trouver, c'est à deux pas de chez moi, je décide donc d'y aller à pied. Arrivé sur les lieux, le quartier est plutôt calme, de grandes maisons espacées laissent entre-apercevoir de beaux jardins bien entretenus. Devant moi, le numéro 22. Impossible de discerner l'intérieur tant les haies qui entoure le domaine sont denses et fournies. J'entre. La porte est ouverte, mon coeur commence à battre. Je suis à deux doigts de rebrousser chemin. Suis-je bien dans la bonne maison? J'hésite, mais emporté par l'inconnu, je me lance et traverse le jardin pour me diriger vers la porte principale de cette belle demeure. Sur le seuil, tout est calme. Es-tu là, à l'intérieur à m'attendre comme convenu? Un mélange d'angoisse et d'excitation me noue l'estomac. Je reste un instant la main sur la poignée. Je sais qu'une fois ce dernier obstacle franchi, je ne pourrais plus faire marche arrière. Je décide de rentrer. La porte n'est pas fermée à clef. Tu n'as pour l'instant ommis aucun détail. Mes yeux parcourent le rez de chaussée. Pas un bruit, ni personne en vue. En face de moi, l'escalier. J'approche à pas de velours pour garder un maximum de discrétion. Quelle étrange sensation de pénétrer dans un lieu étranger. Les palpitations au niveau du coeur se font plus plus présentes. Je monte doucement les marches. Quelques questions tournent dans ma tête. Que fais-je ici, pourquoi? Que vas t'il se passer?
    
    Dans les consignes que tu m'as laissé, tu m'attends dans ta chambre. Celle-ci est situé au fond du couloir à droite. Toujours aucun bruit, la tension monte au fur et à mesure que je me rapproche de toi. Devant la porte, une crainte soudaine m'envahit. Mon corps tétanisé me fait comprendre la situation surréaliste que je suis en train de vivre. Je tends l'oreille histoire de capter quelques sons éventuels, mais là encore, toujours rien.
    
    Es-tu comme tu le me l'as annoncé sur ton lit à m'attendre? Es-tu comme je te l'ai demandé en mode chienne, à quatre pattes, offerte à moi?
    
    Je pousse légèrement la porte qui me sépare de toi. Mes yeux balayent la chambre. Tu es là! Je suis soulagé de te voir. L'autre bonne surprise est que tu m'attends comme je te l'ai ordonné, en mode soumise. Talons hauts, bas et porte-jartelle et le cul dressé vers moi cambré pour que je vois bien tes trous qui s'offrent à moi.
    
    M'as-tu entendu rentrer? Je ne sais pas. Sans mot dire, je m'avance délicatement vers le lit. Sans attendre, je démarre par une bonne fessée. Il faut dire que ces fesses bien relevées sont une belle invitation. Enfin je t'entends, des gémissements sortent timidement de ta bouche. Mais plus j'augmente la cadence et plus tes cris se font aigüs. Je m'arrête alors que tes fesses virent au rouge, te tire les cheveux en ...
«123»