1. Un anniversaire bien chaud


    Datte: 13/01/2021, Catégories: Partouze / Groupe Hardcore, Auteur: michelemimi

    Rien qu' à me remémorer ces événements j'en suis toute tourneboulée.
    
    Des soirées pareilles, c'est pas tous les jours que ça arrive.
    
    En surfant sur un site coquin, Christian avec lequel je tchat régulièrement me propose :
    
    « Michéle ! Ma salope préférée, j'ai envie de te rencontrer ! »
    
    « Vous savez bien que je ne rencontre jamais mes contacte du net ! »
    
    « Oui Mais c'est un événement spécial. Je fête mon anniversaire et voulais t'y inviter. »
    
    « J'y réfléchi et je vous donne la réponse dans la journée. »
    
    « Nous sommes ami non ? Arrête de m'appeler Monsieur et tutoie moi ! »
    
    « Vous savez bien que par respect je ne le ferais pas. Je veux bien vous appeler Christian. »
    
    « Ok ! Alors j'attends ta réponse ma petite cochonne adorée ! »
    
    En fait, exceptionnellement, dans l'aprés-midi je lui envoie une réponse positive.
    
    Le lendemain au soir, je me pointe, habillée en bunny-girl en espérant que cela lui fasse plaisir et qu'il trouve ça marrant.
    
    Joviale, je lui lance en sautant à son cou :
    
    « Joyeux anniversaire ! »
    
    « Merci Michèle ! Je suis si content que tu ai accepté mon invitation et quelle tenue saillante ? Tu es magnifique ! Merci ! »
    
    l'ambiance est géniale conviviale, tous sont déjà en plein délire. C'est une sacré fête. Mais j'ai une petite angoisse quand je remarque que je suis la seule femme dans cette joyeuse cohue. L'alcool coule à flot et forcément dans la tenue où je suis, les mains sont baladeuses. Mais je m'en amuse et je suis plutôt rigolade.
    
    Un mec m'entraîne dans un slow. Dans un état second,du à l'alcool, alors que le type me colle et me pelote outrageusement, j'en fait autant de mon côté.
    
    Le type se met à me rouler des pelles et met ma main sur sa queue raide qu'il a extrait de son pantalon. Dans mon trip, je continue à danser en le masturbant doucement au rythme du slow. Christian dit à un de ses amis :
    
    « Je t'avais dis que s'était une vraie chienne ! Elle me fait bander la salope ! »
    
    La soirée bas son plein et mon danseur m'attire sur un canapé et sans plus de précaution, il écarte le bas de mon body, sort mes seins et m'enfile en levrette.
    
    Au lieu de m'insurger sur ses manières, je le complimente.
    
    « Tu bandes comme un âne mon salop ! Elle est bonne ta queue !»
    
    Certainement trop excité et à cause de l'alcool, il me laisse sur ma faim et éjacule rapidement. Dans ma folie, je réagis tout de suite en percutant qu'on avait de spectateurs.. Des mecs forme un cercle autour de moi en se branlant. Christian film la scène avec son portable. Puis l'un d'entre eux me prend par les hanche et d'un coup de Rhein me pénètre en levrette. Je rigole comme une pintade quand il me pourfend. Lui aussi se vide les couilles rapidement pour retourner au bar. Me voyant accueillante et docile, l'un d'entre eux me fourre la bouche pendant que Christian me force le cul en disant :
    
    « Ha la grosse chiennasse ! Ca c'est de la pouffiasse de premiére catégorie ! »
    
    « Oui c'est une putain de dévoreuse de ...
«12»