1. Set et match


    Datte: 12/01/2021, Catégories: fhhh, extracon, Voyeur / Exhib / Nudisme jeu, aliments, Humour Auteur: Patrik

    Ce soir, je me fais beaucoup de souci ; je pense que je vais encore passer une soirée à la con, car mon copain du moment a invité ses potes chez moi à venir voir ces stupides matches de tennis à la télévision ! Mais quelle idée que de regarder pendant des heures deux gugusses qui se renvoient des balles à grands coups de « Han ! » comme s’ils défonçaient des chattes ou des culs en folie ? Bon, que des hommes matent des femmes en jupette en train de jouer à la baballe, je peux encore le comprendre, mais deux bonshommes ! Et pourtant, ces mâles qui squattent mon canapé ne sont pas des gays ! Enfin, pas aux dernières nouvelles…
    
    Tennis, non ! Pénis, oui !
    
    Si seulement Marc (mon copain du moment) avait invité ses copains chez lui ! Non, c’est chez moi que tout ce petit monde est venu. Bon, je veux bien lui accorder que mon appartement possède un salon-salle à manger plus vaste, mais il aurait pu me le demander plutôt que de pratiquer la politique du fait accompli. Je me disais bien que l’invitation de mercredi au restaurant ainsi que le bouquet de roses, ça cachait quelque chose !
    
    Bon, ils ne sont pas venus les mains vides : ils ont apporté des pizzas toutes chaudes et diverses boissons bien fraîches. C’est toujours ça de pris. L’un d’entre eux, Daniel (Dan pour les intimes), est même venu avec un petit bouquet de fleurs à mon intention. Du coup, je n’ai trop rien dit, pas même un petit soupir…
    
    Un peu plus tôt, mon Marc tout musculaté se dandinait sur place :
    
    — Ah, au fait, ma chérie… C’est aujourd’hui, l’Open d’Australie…
    — Oui, peut-être, Marcounet. Pourquoi tu me dis ça ?
    — Ben… j’ai… j’ai invité quelques copains à venir regarder…
    — À venir regarder ? Ici ?
    — Bé… oui…
    — T’aurais pu prévenir avant ! Encore heureux que j’aie fait le ménage !
    
    Résultat, je me retrouve avec quatre hommes devant la télé. Bon, je reconnais que je ne perds pas trop au change : Marc est le plus frêle des adeptes de la gonflette présents dans le salon, et pourtant mon copain fait largement envie à mes copines ! Les trois autres sont des sacrés morceaux dans leur genre, et moi, à côté de ces montagnes de testostérone, je ressemble à une vulgaire allumette rachitique !
    
    Et pourtant j’ai quelques formes !
    
    Tiens, en parlant d’allumette, j’ai bien envie de vous les enflammer à ma façon ! Parce que dix minutes de « Han ! » à l’écran, accompagnés de « chtouk-chtôk », ça va bien un moment, mais ça va faire presque deux heures que mes messieurs "muscles" sont plantés en débardeurs moulants devant la télé et que ça commence à me travailler !
    
    Tennis, non ! Pénis, oui !
    
    Mon prénom à moi, c’est Dorothée. Mais très vite, mon entourage m’a baptisée Alizée (ça rime), car en effet, j’ai un certain air de ressemblance avec la chanteuse de « Moi, Lolita ». Quelque part, c’est assez flatteur. Il arrive souvent que des personnes découvrent mon vrai prénom après bien des mois ou des années. Avec cette ressemblance, je reconnais ne pas avoir trop de problèmes pour ...
«1234...8»